Meissa Anunthiel nous parle du Council Of Stellar Management

Alors que les élections pour le 6ème Council Of Stellar Management (CSM) se dérouleront du 23/03 au 30/03, l'équipe JOL a profité de l'occasion pour poser quelques questions à Meissa Anunthiel, membre francophone du CSM. On en apprend plus sur ce conseil, unique dans le monde des mmogs, qui permet aux joueurs via ses représentants de dialoguer et de négocier avec les développeurs de chez CCP des orientations de gameplay de EVE Online.

Le compte rendu détaillé de Messa sur le 5ème CSM qui vient de s'achever est disponible sur nos forums.

JOL : Salut Meissa Anunthiel ! Tout d'abord que pourrais-tu nous dire ce représente le CSM et quel rôle joues-tu dans ce conseil ?

Meissa Anunthiel : Le CSM est un groupe de joueurs élus démocratiquement [par les joueurs] pour représenter la communauté de joueurs de Eve Online. Sa fonction principale est de transmettre à CCP les doléances des joueurs, les zones d'amélioration désirées et la priorité relative qu'il convient d'apporter à ces améliorations. De la même manière, le CSM est une interface directe que CCP possède avec les joueurs pour avoir un feed-back immédiat et structuré sur des améliorations et modifications qu'ils désirent apporter au jeu existant.

Mon rôle en tant que membre du conseil est de récolter d'une part les demandes des joueurs et de les structurer d'une manière qui soit intelligibles par les développeurs. En effet, savoir ce que les joueurs désirent n'est qu'une partie de la question, savoir expliquer pourquoi ils le désirent, quelles approches intermédiaires sont acceptables, etc. est une autre partie importante.
Une autre tâche est d'être au courant de tout ce qui se passe au niveau du jeu, des bugs, des événements, des tactiques utilisées, des tendances au niveau jeu, des sources de revenus, des problèmes rencontrés, de la manière dont différente couches de la population interagissent, et de savoir quel impact tel ou tel changement va avoir non seulement sur la population ciblée initiallement, mais également sur les autres parties du jeu.
Un autre aspect est de pouvoir déterminer la désirabilité d'un changement… Un changement qui peut être perçu sur le papier comme défavorable à un groupe de joueurs peut en fait se révéler particulièrement intéressant par des voies détournées.

JOL : Pas trop chronophage et fatiguant comme boulot ?

Meissa : Malheureusement si. Ça peut paraître réducteur, mais une grande majorité de mon temps est passée à lire les forums, tous autant qu'ils soient, et de discuter avec les joueurs de tous milieux, d'avoir des échanges d'idées, des discussions interminables, histoire de déterminer au mieux ce que pensent les joueurs et pourquoi ils le pensent. Puis interragir avec les développeurs, leur envoyer des suggestions formatées correctement, répondre à leurs questions de manière structurée et réfléchie.
Les réunions bi-hebdomadaires du CSM ne prennent en soi pas trop de temps (de 1 à 3h), c'est la préparation à ces réunions qui en prend.

Et oui, c'est fatiguant par bien des aspects. Le temps investi est une partie, mais la frustration qui vient inévitablement de la nécéssité de convaincre sans cesse CCP du bienfondé des demandes est taxant, surtout lorsque CCP semble ne pas répondre positivement aux demandes faites pour des raisons qui semblent invalides. Mais c'est la nature de tout lobbyiste, quelque part.

Une autre partie fatiguante c'est que quelque soit la position qu'on défend, on ne peut pas faire plaisir à tout le monde et on s'en prend plein la tronche (pour parler français) à tout bout de champ. Défendre les opinions défendues auprès de la communauté est aussi une source de stress.

JOL : Comment se passe les relations entre le CSM et les devs de chez CCP ? Prennent-ils vraiment en compte vos remarques et vos suggestions ?

Meissa : CCP n'est pas un bloc monolithique, mais je peux dire de manière générale que nos commentaires sont entendus et acceptés. Là où on se bat n'est généralement pas sur l'acceptation de la validité des remarques mais sur leur prioritisation. CCP a ses propres objectifs qui peuvent ou non coïncider avec ceux des joueurs, et essayer de trouver des zones de synergie lorsqu'une équipe bosse sur un truc proche de l'une de nos demandes est un processus continu.
Dans l'ensemble, je peux dire que la relation CCP-CSM se passe bien, malgré les accrochages inévitables qui se produisent lorsque deux groupes aux membres opiniâtres débattent. 

JOL : Comment se passe les relations entre les membres du CSM, en son sein même ? Existent-ils des tensions ou est-ce plutôt cool ?

Meissa : La vaste majorité du temps, les membres arrivent à laisser de côté, en public, les tensions existantes. Le fait qu'un membre X pense que le membre Y est un crétin fini se traduit généralement par un échange d'opinions plutôt que par des rixes ouvertes, des refus de communiquer, etc. Mais c'est clair que des tensions existent et parfois ça déborde, mais c'est l'exception plutôt que la norme, et le CSM reste productif dans son ensemble. Lors des réunions en Islande les membres se comportent convenablement, sauf lorsqu'un membre essaye de mettre en avant un point que les autres membres ont vôté contre durant les réunions internes du CSM.

JOL : En terme de gameplay, quelles évolutions d'EVE le CSM a fait promettre à CCP d'être déployées à moyen ou long terme ?

Meissa : Pour des raisons qui sont compréhensible, CCP promet rarement de déployer quoi que ce soit. En pratique le cycle de développement est tel que les équipes reçoivent une liste de choses à implémenter, avec des priorités. Ils implémentent autant qu'ils peuvent de cette liste, mais en pratique ça veut dire que seuls 50 à 60% de la liste finisse par être fait.
Du coup même si le CSM a réussi à inclure dans les listes des choses intéressantes, je ne peux pas divulguer la liste, parce que lorsque le patch va arriver, plutôt que de se concentrer sur les nouvelles fonctionalités intéressantes, la population va (comme on l'a vu par le passé) se concentrer sur ce qui n'a PAS été inclus. Et râler que CCP ne tient pas ses promesses etc. Donc je pourrais produire une liste et vous dire "CCP promet que 50% de cette liste sera dans la prochaine expansion", mais ça conviendra pas ;-)

De plus, dans le schema de développement actuel, Incarna consomme la vaste majorité des ressources développement disponibles, donc la quantité de changements majeurs que le CSM a pu inclure est limitée. Nous avons donc concentré nos efforts à demander à CCP d'inclure une liste exhaustive de petites modifications avec un impact significatif comparé à leur temps de développement. Certains rééquilibrage de vaisseaux (ou de systèmes d'armes) sont inclus dans cette liste, des modifications de l'UI de certains systèmes fréquemment utilisés, des différentiations d'icônes, etc. Je ne peux pas en dire plus malheureusement.

JOL : Il y a une assez bonne nouvelle pour les frenchies que nous sommes, non ? 

Meissa : J'ai finalement obtenu de CCP qu'ils se concentrent lors de la prochaine localisation sur la version francophone, effectivement. Mais il n'y aura pas de localisation en 2011, parce que la localisation nécéssite le développement d'outils d'intégration des éléments traduits dans le code de Eve (à la place d'un codage en dur tel que c'est le cas actuellement), mais Arnar (Senior Producer de Eve, aka CCP Zulu) a donné 2012 comme la date à laquelle la localisation en français verra le jour.

JOL : Quel bilan retiens-tu du 5ème CSM qui vient de s'achever ?

Meissa : Un bilan mitigé. Par certains aspects la communication entre le CSM et CCP n'a jamais été meilleure, les mécanismes d'interaction sont de mieux en mieux définis, les développeurs viennent soliciter le feedback du CSM en dehors des réunion en Islande, la compréhension mutuelle est de plus en plus une réalité.
D'un autre côté l'annonce du développement des Incursions puis de 2 expansions dédiées à InCarna alors qu'il existe encore des problème fondamentaux à certains éléments du gameplay de Eve (lowsec, FW, souvereineté en 0.0, équilibrage de certains vaisseaux) ne semble pas être la meilleure allocation de ressources de développement, tout du moins pas en ce qui concerne l'amélioration de l'expérience de jeu pour les joueurs existant.
Certains accrochages au niveau de la communication au sujet d'InCarna ont également entaché ce mandat, mais dans l'ensemble c'est un des CSM les plus productifs.

JOL : Tu présentes ta candidature pour le 6ème CSM ?

Meissa : Oui. Tant qu'à présent le CSM manque toujours cruellement de candidats qui possèdent assez de connaissances poussées sur les divers aspects du jeu pour pouvoir estimer l'impact réel qu'un changement semblant n'affecter qu'un des aspects va avoir sur les autres. 
De la même manière, une bonne partie des élus ont un biais certain envers certains types de jeu. Et si ces derniers estiment que ça va impacter, par exemple, le highsec négativement, certains estiment que ça n'est pas grave. Pas moi. J'estime que tous les styles de jeu ont leur valeur et qu'il convient de les améliorer tous mais pas au détriment des autres (enfin, pas à outrance, des concessions doivent parfois être faites). Cet aspect "tout les styles sont important" est aussi manquant chez la majorité des candidats.
Ayant été membre du CSM 2, 3, 4 et 5, j'ai aussi une connaissance historique des discussions avec CCP, des arguments utilisés de part et d'autre, et une compréhension des mécanismes propres à CCP qui rendent le CSM plus productif, rien que parce que je peux guider certaines discussions. J'estime dès lors que ma contribution est toujours nécessaire.

JOL : Bonne chance pour les élections alors ! Un truc particulier à dire à la communauté francophone ? 

Meissa : Tout d'abord un grand merci pour la confiance cette dernière année (et celles d'avant ). Je pense avoir fait de mon mieux pour servir les intérêts de la communauté, tant les demandes formulées que celles qui ne l'ont pas été mais qui sont quand même dans l'intérêt commun.
Les contraintes dans lesquelles le CSM a dû opérer cette dernière année ont été difficile, mais je pense avoir obtenu plus de résultat qu'on aurait été en droit de s'y attendre étant données les circonstances. J'espère pouvoir bénéficier de votre confiance à nouveau pour le CSM 6.

Et n'oubliez pas que, même si je ne poste pas, je suis toujours à votre disposition sur mon canal "MeissaCSM.fr", ou par evemail, ou par messagerie instantanée sur ce même forum.

Source : http://eve.jeuxonline.info/

Réactions (187)


Que pensez-vous de EVE Online ?

696 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (842 évaluations | 66 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2359 y ont joué.