Quand une partie de l'univers d'EVE Online va parler français

La confirmation d'une localisation en français du MMORPG spatial EVE Online va attirer l'attention de nombreux joueurs, petite visite guidée.

Quand une partie de l'univers d'EVE Online va parler français

Lontemps considérée comme une arlésienne, la localisation d'Eve Online en français va donc se concrétiser à l'automne prochain. MMORPG spatial lancé en 2003 par le studio islandais CCP, EVE Online fait partie de ces ancêtres qui ont su embellir avec l'âge. Malgré quelques écumes, EVE Online voit le nombre d'abonnés progresser au fil des années, une exception parmi les MMORPG.

Le MMORPG « bac à sable »

Le studio CCP a axé une grande partie de sa communication sur la dimension sandbox d'EVE Online. Le joueur va ainsi tracer son chemin à travers l'univers, voire même construire un château de sable que d'autres joueurs viendront surement fracasser. L'univers dicté en partie par les joueurs est donc souvent violent, où le nouvel arrivé devra éviter toutes les tentatives d'arnaques, du simple vol à l'explosion de son vaisseau.

A l'opposé, des joueurs ont créé des académies spécialement dédiées à l'accueil et la formation des nouveaux pilotes. Il faudra donc se frayer un chemin pour ensuite trouver sa place parmi cet immense univers, principale difficulté du jeu sandbox où le joueur doit se prendre en main sans se retrouver perdu au milieu de l'immensité de l'espace.

Le MMORPG « parc à thème »

Le pilote d'EVE Online va évoluer à travers des zones où la sécurité est plus ou moins assurée. Les empires sont considérés comme des secteurs sécurisés (de 1.0 à 0.5), où les agresseurs sont sanctionnés en quelques secondes par les services d'ordre. Ces quelques secondes permettent néanmoins aux plus expérimentés de réaliser des attaques suicides sur les cibles les plus juteuses. Des corporations évoluent également sur le créneau des déclarations de guerre en empires, afin d'harceler les corporations qui n'ont pas de vocations belliqueuses. On peut considérer les empires comme des zones PvE où l'on peut s'adonner à différentes activités dans une relative tranquillité.

Production Destruction en 2013

Le minage d'astéroïdes est à la base des différentes productions qui alimenteront l'économie. Certains vont d'ailleurs devenir des traders et brasser des milliards sans jamais sortir d'une station. Des carrefours commerciaux sont des plaques tournantes, alimentés en permanence en marchandises par les joueurs en provenance des quatre coins de l'univers. Des missions données par les factions ou l'exploration basée sur la traque de signaux sont également un moyen de s'enrichir. Tout est finalement une question d'argent sur EVE Online.

Et quand on dispose d'une certaine somme, on peut envisager de partir affronter d'autres pilotes. Le PvP implique de perdre plus ou moins à brève échéance et régulièrement son vaisseau, autant y être préparé. Plusieurs possibilités s'offrent aux joueurs belliqueux. Les secteurs de basse sécurité (de 0.4 à 0.1) sont le repaire des pirates et des combats de faction autour des portes des étoiles et d'objectifs dédiés. Les secteurs sans sécurité (0.0 et trou de ver) sont des territoires contrôlés par les joueurs où il faut se battre pour imposer sa loi avec des affrontements qui gagnent en envergure. Seul, en gang ou en énorme flotte, le PvP nécessitera toujours de la patience. Les combats sont avant tout le fruit d'une traque ou de la mise en place d'un piège. L'espionnage, le repérage et l'information font partie intégrante du jeu. La récompense est d'inscrire son nom sur son carnet de chasse. Les grandes batailles mobilisant des milliers de vaisseaux, vitrines d'EVE Online, restent exceptionnelles.

Bataille B-R5RB

Minage, industrie, transport, trade, PvE, PvP sont dans les grandes lignes les thèmes proposés, que l'on peut approfondir en laissant la parole aux joueurs. Il reste à déterminer le cadre avec la prise de risque et l'implication demandée.

S'investir dans EVE Online

Le frein récurrent pour débuter sur EVE Online est le retard sur les joueurs les plus anciens. L'acquisition des compétences se fait avec le temps et il est donc impossible de les rattraper. Toutefois, chaque compétence ne dispose que de cinq niveaux, et il est donc possible en se spécialisant d'arriver en quelques mois au même niveau qu'un ancien. Ce dernier a le luxe de pouvoir choisir son vaisseau, son équipement et de basculer facilement selon ses besoins. Le nouveau joueur devra faire preuve de patience, en se cantonnant à ses débuts à des rôles et des vaisseaux bien précis.

Plus on descend en niveau de sécurité, plus le jeu est exigeant et demande de l'implication. Si l'on peut prendre le temps de regarder les étoiles ou d'aller chercher un café en empire, quelques secondes d'inattention peuvent entraîner la mort en espace non sécurisé. On peut atteindre un certain niveau de paranoïa dans un trou de ver, où le seul moyen de détecter la présence d'autres vaisseaux de réaliser un scanner du système. Un ennemi en 0.0 sera signalé en local, mais cela n'empêche pas de fondre sur une cible en quelques secondes.

Le choix de la corporation sera déterminant en ce qui concerne l'expérience de jeu sur EVE Online. Le temps de jeu n'est généralement pas un obstacle, même si le développement d'une corporation demande du temps que l'on peut éventuellement palier en accumulant des pilotes. Prétendre faire partie d'une alliance et réclamer la possession d'une station voire d'un système en 0.0 est à la fois valorisant et exigeant. Les ennemis n'attendront pas la fin de vos vacances pour attaquer vos possessions. Une longue absence peut même révéler quelques surprises, quand tous ses vaisseaux se retrouvent bloqués dans une station basculée sous contrôle ennemi ou que la corporation a déménagé de l'autre coté de l'univers.

L'espace.

Le centre de l'univers et ses empires sont plus confortables, pour moins d'adrénaline au profit d'une tranquillité d'esprit. Peuplé de « bisounours », cette partie de l'espace concentre en fait l'essentiel des pilotes d'EVE Online. On peut se faire quelques frayeurs avec des attaques suicides ou des déclarations de guerre, mais l'on vaque la plupart du temps tranquillement pour un investissement moins important.

Sous les lumières de Voltaire

Les pilotes d'EVE Online se partagent un seul et même univers - à l'exception des chinois - pour un serveur unique. La localisation en français permettra certainement l'arrivée de nombreux joueurs francophones, tout en restant un grain de poussière à l'échelle internationale. L'accumulation de poussière peut éventuellement permettre de former un ensemble plus important, mais les luttes pour les territoires les plus importants resteront à une échelle dépassant les nationalités. Les corporations et les ambitions de ces dernières passent avant.

Il est donc possible d'évoluer sur EVE Online en vase clos entre francophones selon l'implication recherchée, mais il faut bien prendre en compte que l'on est noyé dans une masse où Voltaire est loin de briller. De plus si l'on souhaite s'impliquer dans de grands conflits, il faudra forcément à un moment donné voler dans une stratégie multinationale. De nombreuses corporations francophones volent déjà dans l'espace, plutôt en ordre dispersé. La dramaturgie a souvent composé les tentatives d'alliances francophones.

EVE Online aujourd'hui

ccp.jpg

EVE Online est un diamant que l'on peut tailler à volonté selon ses aspirations. Graphiquement à jour pour un gameplay rigide et vieillissant, le MMORPG de CCP accuse plutôt bien le poids des années si ce n'est une certaine lassitude qui peut s'installer par un manque de nouveauté.

Inscrit dans une stratégie de diversification, le studio CCP s'est certes recentré sur l'univers d'EVE après l'arrêt du projet World of Darkness, mais tout en continuant de se disperser et de manquer d'ambition pour son titre phare EVE Online. Le dogfight à la sauce réalité virtuelle, les affrontements en FPS sont bien présents dans la « Prophétie » de CCP, mais toujours séparés d'EVE Online avec Dust 514 et EVE Valkyrie. La richesse d'EVE Online reste donc ses joueurs, qui alimentent par leurs actions l'intérêt du jeu.

Réactions (56)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

697 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (843 évaluations | 66 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2359 y ont joué.