• 25 févr. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    15 personnes sur 21 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Eve est un jeu sublime et qui répond très nettement aux Mmorpg quant à sa liberté.
    Contrairement aux autres, il ne suffit pas d'aller voir un maitre dans tel domaine pour pouvoir exercer un métier ; ici on n'apprend pas, on fait. Si vous voulez être mineur ? et bien vous le faites. Pareil pour les pirates, traders, producteurs, combattants, diplomates etc...
    Le point le plus important est que ce sont les joueurs qui façonnent Eve, et non l'inverse. Ça va être un peu dur de l'expliquer, mais les "Eveiens" comprendront.
    On retrouve le pvp de masse avec l'adrénaline qui suit. On stress, panique... et oui, il y a vraiment des enjeux. Perdre son vaisseau c'est la galère pour en racheter un et l'équiper, ne pas pouvoir défendre ses propres terres ou se faire empaler sur un système ennemi ; voilà pourquoi c'est si prenant.
    Du vrai commerce (relativement proche de celui IRL).
    Une forte politique... bref Eve excelle dans ces domaines.
    Cependant, malgré toutes les qualités de Eve, il subsiste de gros défauts (qui n'en sont pas pour certains).
    - Il n'y a pas de pur PvE en tant qu'instances faites par dizaines de joueurs pour tuer tel ou tel monstre.
    - La difficulté d'apprentissage est plus qu'énorme. Il faut vraiment en vouloir pour comprendre. Le jeu est en anglais (sauf le tuto) , le tuto est très limit?. bref on apprend vraiment qu'en se trouvant des compagnons plus expérimentés (corp/guilde).
    En conclusion, Eve est un jeu fantastique qui n'est pas prêt de sombrer dans l'oubli.
    Publié le 25 févr. 2008 à 13:03, modifié le 25 févr. 2008 à 15:39
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 19 août 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    11 personnes sur 19 ont trouvé cette critique utile.
    ****Ceci n'est que mon point de vu et n'engage que moi****

    Si votre rêve est d'être le larbin d'HCGs ce jeu est fait pour vous ! Chef ! Oui chef !

    Ce jeu n'en est pas vraiment un, puisque le premier plaisir qu'on éprouve c'est d'avoir enfin compris les bases du gameplay. Aussi user friendly que DOS pour ma grand mère... Déjà ça commence mal.

    Passé l'éblouissement des premières semaine (mon rêve à toujours été de voyager dans l'espace) , on se rend compte que cette p***in de SandBox n'en est pas une pour tout le monde, surtout pour les nouveaux joueurs qui seront avant tout les esclaves de leur Corpo avec des perspectives d'évolution aussi vaste que celle d'un chômeur unijambiste/sourd de 54 ans.

    Effectivement pas de kevin kikou sur EVE, mais du management à la dure ou tout se réfléchit en terme de risque/rentabilité. ( ! )

    On pourrait croire que je plaisante mais pas tout à fait, j'ai rejoins la corpo où sont mes amis qui m'ont mis sur EvE, au final quand je "joue" avec eux, je les regarde/ecoute jouer pendant que je drill de l'astéroïde pendant des plombes... "Dans EvE chacun a sa place" et les noobs ne sont bon qu'à farmer pour leur corpo. Bon je suis un peu dur, mais le système d'apprentissage ajouté au fait que les anciens ont au moins 2 comptes lancé en permanence fait que le jeu est ainsi, dommage.

    Alors si comme moi votre ami Fanboy d'EvE vous pousse à venir jouer avec lui, dites vous bien que c'est à cause d'un manque de main d'oeuvre ! Et même si votre petit coup de main permet à la corpo d'accomplir de grandes choses (moar ISK inside) , c'est finalement surtout en terme de gameplay qu'on s'ennui à mourir ! C'est beau, mais c'est lent ! Des menus et des fenêtres en veux tu en voilà !

    moi -"Et je joue quand moi ? "
    lui -"Ben tu joues là, c'est ça aussi EvE ! "
    moi -"on s'amusait plus sur CS 1. 6"
    lui -"oui mais on ne négocie pas dans CS, y'a pas de RP"
    moi -"oui, enfin si le chacun pour soit et l'esclavage IG t'appelles ça du RP"
    lui -"non, là c'est pour l'intérêt collectif"
    moi -"ouais, si tu le dit... "

    Je respecte néanmoins les fanboys d'EvE, parce qu'ils ont réussi à faire d'une sandbox un monde à peu près aussi pourri que le notre IRL et rien que pour ça, je suis heureux d'y avoir joué... ou pas...

    Perso, ce n'est pas ce que j'attends d'un jeu, mis à part l'univers, il reste trop centré sur les ressources et le pouvoir de l'argent IG. Comme alternative à un travail EvE est un excellent choix, mais n'imaginez pas faire en 2 mois un super pirate de la mort qui dépouille des garnisons, c'est un leurre !

    ****Ceci n'est que mon point de vu et n'engage que moi****
    Publié le 19 août 2010 à 18:22, modifié le 19 août 2010 à 18:25
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 avril 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 9 ans.
    2 personnes sur 4 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de nikska
    EVE est un MMO intéressant par sa complexité mais à la différence des autres MMO, EVE est très difficile quand on débute. On a une grosse impression de ne servir à rien.
    Le grand intérêt dans EVE, c'est le PVP. Alors il faut aimer ça parce que même si vous pensez être en sécurité, il y a toujours un moyen pour qu'un PK vienne vous embêter (on va rester poli... ). Et oui ! EVE favorise vraiment les PK, les coups en douce vils et sournois.

    Et ce qui est marrant, c'est qu'il n'y a pratiquement aucun moyen de se venger.
    Publié le 18 avril 2008 à 01:50, modifié le 18 avril 2008 à 10:54
    2 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 25 nov. 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    6 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    EVE Online est tellement riche et profond... Comme dit dans de nombreuses critiques, ce sont les joueurs qui font le background.

    Personnellement, je suis déçu de ne pas pouvoir rentrer dans le cockpit du vaisseau, et d'utiliser le joystick afin de manoeuvrer en temps STRICTEMENT réel, et ainsi faire parler la dextérité au pilotage, à la place de mon ancienneté sur le jeu. Car, ne vous y trompez pas, ceux qui comptent s'inscrire maintenant et veulent influencer sur le jeu, c'est mort. Le système de skills étant ce qu'il est, c-a-d lié à votre date d'inscription, et non à vos propres efforts, résultat les jeunes joueurs servent de plastrons pour les anciens... même si vous faites tous les efforts possibles pour fitter au mieux votre vaisseau, il restera en papier face aux joueurs vieux de 2 ans, et vous n'aurez même pas le temps de manoeuvrer pour tenter de vous échapper...
    C'est pas pour rien qu'on étudie l'âge des joueurs présents dans le système pendant une chasse... "2004 ? ok on dégage".

    Autre bémol aussi, la nature humaine. C'est incroyable la façon dont elle se reflète dans EVE. " Ils volent les butins des autres joueurs il faut les en empêcher - bah c'est la mécanique du jeu, t'as pas fini si tu te prends la tête avec ça " en clair personne n'est prêt à lutter pour une cause, si ce n'est pour son propre porte monnaie. Du coup les pirates se gavent, et n'imaginez pas croiser des pirates "respectables", c-a-d qui prennent de vrais risques et qui vous impressionnent, nan nan. Et lorsque je lis dans les autres critiques "une communauté mature" là j'ai du mal : la connerie humaine est tellement amplifiée dans Eve que c'est à celui qui arnaque et exploite le plus l'autre, et il en sera félicité pour cela.

    En revers, la qualité graphique, l'infinie profondeur stratégique, l'importance du travail d'équipe, l'exploration, le système de réputation, le système économique (malgré qu'il soit pourri par les commerçants, aussi peu scrupuleux qu'IRL) , et j'en passe, sont tout simplement renversant.

    Cela aurait pu être une vie à part entière, malheureusement c'est l'endroit où la bêtise humaine s'y épanouit, en dépit du travail inégalé et inégalable des développeurs.
    Mais peut-être y rencontrerez-vous des gens qui vous font oublier tous les mauvais côtés de EVE, comme mon CEO (chef de corp) dont les paroles suivantes resteront à jamais gravées dans mon esprit : " y'a pas plus pourri que la race humaine, et EVE en est le meilleur support de culture virtuel ". à méditer.

    Ma foi, cela reste une expérience de jeu incontournable.
    Publié le 25 nov. 2009 à 22:54, modifié le 25 nov. 2009 à 23:22
    6 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 12 sept. 2016
    3 personnes sur 6 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Voici un jeu déjà ancien, que j'ai testé à plusieurs reprises à plusieurs époques pour voir s'il évoluait conséquemment ou pas. Eve Online est une mythologie dans le monde du jeu. Un mythe avec une storyline bien établie depuis sa création au début des années 2000. Il suffit de parcourir les critiques sur le web, d'analyser la politique médiatique et marketing d'Eve Online pour voir comment ils ont réussi à créer l'illusion d'un MMO Sandbox exceptionnel. C'est comme tout MMO, une "entreprise de dépendance" plus ou moins bien réussie.  Je ne critiquerai pas ici le "game play", c'est trop subjectif, mais je critiquerai surtout l'aspect structurel et économique du jeu. Car, comme tout MMO, les contraintes économiques structurent le jeu de façon plus ou moins perverses et systémiques.

    La structure du jeu

    En réalité, pour comprendre la structure d'un tel jeu, il faut déjà comprendre les contraintes économiques sous-jacentes du jeu. Un MMO, nous nous entendrons là-dessus, se doit de fidéliser une clientèle pour non seulement survivre mais aussi pour en tirer un profit. Chaque jeu a sa variable économique d'ajustement pour faire payer plus ou moins les joueurs. Cette variable est plus moins complexe à repérer, à comprendre. Et ce qui est le plus remarquable dans EVE Online, c'est qu'elle saute aux yeux tout de suite : elle se situe dans la barre unique d'évolution de compétences du personnage, du "clone" dans le langage commun du jeu. En conservant une barre unique de progression des compétences, CCP (l'éditeur du jeu) a ainsi la possibilité d'augmenter ou de baisser la vitesse d'apprentissage selon les besoins économiques du jeu. C'est une variable d'ajustement économique pour CCP commune dans tous les MMO, c'est vrai, mais dans EVE, elle est d'une évidence incroyable car elle est unique. Cet apprentissage linéaire sur une seule barre interloque forcément le joueur vigilant, curieux et critique : quel effet à tel sur le jeu lui-même et sur l'économie du jeu... La principale variante du jeu est le temps. Par exemple, pour avoir votre premier croiseur - parmi de nombreux autres possibilités -, vous devrez patienter le temps qu'il faut, (au moins un bon mois) .  Une autre variable est la taxe (des taxes collectées par le jeu quand le joueur crafte, achète, vend) , et enfin celle-ci est plus aléatoire, mais importante, la perte des vaisseaux par les joueurs. Cette dernière est importante, car dans ce jeu le joueur peut presque tout perdre, son équipement et ses skills. Il devra tout produire à nouveau ou acheter. Ces contraintes sont très lourdes et poussent le joueur vers les corporations comme un piège tendu longuement à l'avance.

    Le jeu parait au premier abord "complexe". En réalité il ne l'est pas. Simplement, son interface est extrêmement austère, il n'est pas facile de découvrir toutes les fonctions du jeu et elles sont très nombreuses. Il manque de nombreux raccourcis qui paraitraient évidents à tout joueur chevronné. C'est plus exactement la confusion dans laquelle baigne le nouveau joueur qui donne l'illusion d'un jeu complexe. CCP a fait l'économie du "design" et de l'ergonomie et à travailler sur l'illusion de la complexité en multipliant les combinaisons possibles de façon presque exponentielle. Plus vous voulez voler sur des vaisseaux variés, plus il vous faudra de compétences à développer de manière toujours linéaire, et plus il vous faudra développer de nouveaux skills, acheter de nouvelles compétences ou de nouveaux objets pour améliorer vos vaisseaux, etc. Évidemment, comme dans tout MMO, la complexité se situe dans la possibilité d'avoir accès aux bons skills ou pas, à votre possibilité ou impossibilité d'équiper votre vaisseau au mieux. Vous en arrivez là à la contrainte économique. 

    CCP, pour fidéliser sa clientèle, joue sur la frustration d'avoir accès ou pas aux vaisseaux les plus performants et aux équipements adaptés. La seule façon d'y arriver est d'adhérer à une corporation.

    Inégalités sociales et corporation

    Pour créer une corporation dans de bonnes conditions, il faut avoir quelques mois, voire quelques années de jeu afin de pouvoir s'installer dans une zone dit Null Sec. En effet, le jeu est structuré en deux, nous pourrions dire même, trois niveaux de zones différents : le HS (High Seucrity, une zone médiane, et le LS ou  Null Security ou 0 sécurité) . La plupart des corporations s'installent en Null Security. Le nouveau joueur, pour progresser, a profondément besoin de rentrer dans une corporation : sans cela, il ne pourra quasiment pas jouer PvP, PvE, etc. comme dans beaucoup de MMO. Pour parvenir à installer sa corporation dans un Null Sec, il aura fallu aux joueurs "propriétaires" de la corporation, engager beaucoup de temps et d'argent dans le jeu. Il arrive parfois de trouver un joueur ayant investi 300 euros dans le jeu simplement pour avoir accès à un vaisseau particulier.
    Certains joueurs semblent y investir encore beaucoup plus d'argent en paiement d'abonnement et de ship (vaisseaux spatiaux spéciaux) . Ainsi, il faut savoir que les GM des corporations ont un regard très élitiste sur le jeu même s'il laisse forcément la porte ouverte aux nouveaux joueurs parce qu'ils en ont besoin pour parfaire leurs projets : employer des mineurs pour solidifier leur base en zone Null Sec. Ainsi, lorsque le jeune joueur aux moyens modestes arrive avec le désir de progresser dans le jeu, ils se retrouvent dans une corporation souvent animée par un petit réseau d'amis de bonne famille. La corporation pour se développer - l'économie interne d'EVE Online est profondément capitaliste, voire, oligarchique - "embauche" des mineurs. En effet, il faut miner beaucoup de minerais pour pouvoir développer, par exemple, une "planète-usine". Il faut donc savoir que le jeune joueur aux moyens modestes va se retrouver dans une relation de dépendance totale à une entreprise virtuelle dans laquelle quelques "actionnaires" bien réels ont investi du temps, de l'argent réel, et beaucoup d'énergie. Les relations entre joueurs peuvent alors se compliquer puisque le "noob" se retrouve pris dans une relation d'interdépendance avec des inconnus dont il ne sait rien. Il devient alors difficile de se dire qu'il va être possible de participer aux décisions alors même que nous nous retrouvons face à des "propriétaires" dans une relation totalement déséquilibrée et avec l'illusion entretenue en permanence que tout le monde va pouvoir "devenir riche". Car ce que laisse miroiter le jeu en permanence : c'est qu'il est possible de payer son abonnement dans la monnaie du jeu.

    L'illusion de l'abonnement gratuit (ou en PLEX, plus exactement)

    Le coeur du jeu est là. Bien évidemment, il y aura le plaisir du pvp (souvent des combats qui durent quelques secondes) , du pve (souvent ennuyeux selon des joueurs de ce MMO expérimentés) , le craft, qui retient sans doute le plus l'attention des joueurs, et enfin le commerce. "Miner, produire, vendre", est l'un des triptyques principaux de la structure illusoire de Eve. Eve est le jeu de "l'excellence" mais parviendra plus vite au sommet celui qui a de l'argent IRL à y investir. Tout dans Eve se situe dans le rapport à l'argent virtuel et réel. Toute la perversité de ce système de jeu est dans cette interdépendance entre monnaie virtuelle / réelle. Si vous parvenez à vous faire beaucoup d'argent virtuel, vous pouvez alors vous payer un abonnement. Le joueur va démarrer le jeu avec cette potentielle possibilité, surtout celui dont les moyens IRL sont modestes. Les anciens joueurs vont alors lui expliquer qu'il peut gagner beaucoup en venant dans une corporation pour d'abord miner avant de pouvoir monter sa "propre affaire". C'est la loi du Far West dominée par ceux qui ont investi le plus d'argent et de temps dans le jeu, à un tel point que certains joueurs, surtout les novices peu convaincus, se demandent si nous sommes bien encore dans un jeu lorsque les chefs de corporation finissent presque par parler de "méritocratie" : "Eve se mérite ! ", "Il faut beaucoup s'investir pour y arriver", "nous en sommes tous passés par là et regarde où nous en sommes maintenant", etc.  Tout ça devient totalement fantasque ! Parfois, le joueur quitte le monde réel pour plonger dans le virtuel pour s'évader, pour fuir la réalité, ou simplement pour s'amuser, avec Eve, soyez en certain, vous n'oublierez pas dans quel monde pourri nous vivons : Eve est son supra-miroir de notre société.
    Publié le 11 sept. 2016 à 19:19, modifié le 12 sept. 2016 à 09:49
    3 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 16 juin 2010
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    7 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    EVE Online est un jeu qui me fascine.

    Que ce soit le modèle de développement du jeu, la finesse de ses mécanismes ou la qualité de finition, je trouve que ce jeu est un exemple dont beaucoup d'autres firmes devraient s'inspirer lorsqu'elles réalisent un MMORPG.
    Beaucoup de firmes donnent l'impression de savoir faire des jeux vidéos, CCP donne l'impression de savoir faire cela ET de connaître ses classiques ludiques.
    La qualité du gameplay s'en ressent très fortement.

    Un jeu fascinant... sauf que ce n'est pas un MMORPG.

    C'est probablement le meilleur MMORTS (voir RTT pour tactical) spatial du marché, mais quoi qu'on fasse, la liste de matériel sera toujours plus présente que le personnage.
    Un rien tendance Gros Bill de la belle époque : l'optimisation des caractéristiques et du matériel comme finalité de jeu, au détriment de tout ce qui peut faire vivre un personnage.

    Peut-être que cela changera avec Ambulation, mais pour l'instant, on a affaire à un wargame (d'excellente qualité) , pas à un RPG.
    7 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 18 oct. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    37 personnes sur 82 ont trouvé cette critique utile.
    Le problème de EVE Online est qu'on ne sait pas s'il s'agit vraiment d'un jeu. C'est une sorte d'univers sandbox un peu chiant. Les games designers d'EVE semblent avoir oublié un des fondamentaux de ce que doit être un jeu : le fun. Car EVE, en définitive, n'est pas amusant.

    Voici donc les raisons pour lesquelles selon moi Eve n'est pas amusant, cela permettra d'éviter à ceux qui ont les mêmes attentes que moi de perdre leur temps :
    - Si votre trip c'est la visite de mondes inconnus et les incursions dans des mondes inexplorés, alors passez votre chemin. La liberté dans Eve, c'est le warp de stations spatiales en stations spatiales. La seule liberté dans Eve est politico-économique. Voir plus bas.
    - Si vous pensez que vos talents naturels vont faire de vous d'ici quelques mois une des terreurs de la galaxie, passez également votre chemin. Le skill dans Eve c'est votre ancienneté... et rien d'autre. Pour monter une compétence, il faut en effet cliquer sur un bouton et attendre le temps indiqué. Plus vous montez une compétence et plus c'est long. D'une dizaine de minutes au départ (niveau 1) , à plusieurs semaines très rapidement (niveau 5).
    - Si vous pensez que vous pourrez trouver des tas de richesses en explorant ce vaste univers, passez votre chemin. A raison de 15 à 20 joueurs par système solaire, vous n'avez pratiquement aucune chance de découvrir un spot sympa avant les anciens, tous avec des compétences plus importantes, et qui auront déjà vidés les spots avant que vous ne soyez sur place.
    - Si vous pensez que les combats, et mêmes les missions, sont bien foutus, progressifs et bien équilibrés. Là aussi c'est mort.

    En fait, un des problèmes d'EVE est que ce n'est pas un jeu accessible pour les nouveaux joueurs. Par contre, si vous voulez vous investir dans un système économique et politique complexe et entièrement dans les mains des joueurs, alors je pense que vous pourrez vous faire plaisir, mais n'espérez pas avoir votre mot à dire ou avoir une quelconque influence durant de longs mois. Enfin bref, si vous êtes comme moi, allez voir ailleurs.
    Publié le 16 févr. 2013 à 12:37, modifié le 18 oct. 2014 à 09:35
    37 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 nov. 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 2 ans.
    5 personnes sur 12 ont trouvé cette critique utile.
    EVE Online est un je. he. non en faite, je pense qu'il est plus objectif de parler de simulation spatiale voici pourquoi :

    -L'économie dans EVE tient une place prépondérante, les joueurs créent l'offre et la demande, ici quand vous perdez un vaisseau cela se traduit directement par une perte d'argent qu'il vous faudra un certain temps pour récupérer, voilà un système proche de la réalité, mais est-ce amusant de devoir passer son temps à farmer juste pour pouvoir continuer à jouer ?

    -Les combats spatiaux constituent le nerf du jeu, avec une multitude d'alliances, de guildes et de pirates qui s'affrontent constamment pour la domination de l'univers, oulàlà qu'il est beau sur le papier le jeu ! Problème, concrètement quand on participe à un affrontement 90 % du temps cela se résume à sélectionner vos ennemis sur un radar et à regarder son vaisseau tirer en direction d'un petit carré à l'écran, car les distances d'attaque par rapport à la taille des vaisseaux ont été pensées de façon réalistes elles aussi, donc forcément quand vous faites feu sur un ennemi à 100km de vous et bien il est invisible à l'écran, même chose si il est beaucoup plus proche mais de petite taille, bien évidement plus c'est gros plus ça tire de loi. Tout cela est bien logique, mais est-ce bien amusant ?

    -Les différents systèmes solaires sont séparés par des portes spatiales (téléporteurs) qui sont des points de passages obligés pour se déplacer dans l'univers. Dans la réalité, cela pourrait paraître logique car la distance entre deux systèmes peut être tellement importante qu'on a du mal à imaginer passer des heures pour voyager de l'un à l'autre. Encore une fois on se situe dans un jeu qui se veut réaliste, malheureusement le résultat est que le contrôle d'un système se résume au contrôle de ses TP, exactement comme c'est le cas dans certaines zones de RPG PvP accessible uniquement via téléporter, résultat on se pose à un TP et on attend, ou alors on circule de TP en T. réaliste oui, mais passionnant ?

    Ma critique envers EvE online est celle-ci, il s'agit plus d'une simulation spatiale (très bien faite par ailleurs mais ce n'est pas le sujet)  que d'un jeu, car un jeu est créé dans le but d'amuser un joueur, si vous recherchez un simulateur spatiale il est fait pour vous, si vous voulez juste vous amuser vous risquez d'être déçus comme moi à chaque fois que j'y remet la souris

    Cordialement.
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 5 mai 2014
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 3 ans.
    33 personnes sur 83 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    EVE c'est le space opéra réduit au clic droit sur une icône de 5 millimètres.
    Eve c'est le seul jeu de S. F. où le seul moment où tu apprécies le design des vaisseaux, c'est quand ils sont au garage.
    Eve c'est le seul jeu spatial où vous ne piloterez jamais votre vaisseau.
    Eve c'est le seul jeu où l'avatar ne sert à rien.
    Eve c'est le seul jeu où on n'a pas besoin de jouer pour avoir des statistiques qui progressent mais où il faut payer chaque mois pour les voir progresser.
    Eve c'est le seul jeu où quel que soit les missions vous allez des millions de fois faire la même chose : clic droit : warp, clic droit : warp, clic droit warp...
    Eve c'est le seul jeu où pour contrer la routine les développeurs ont prévu un autopilot, pour éviter de jouer.
    Eve c'est le seul jeu où les cinématiques ne représentent absolument pas le gameplay, pas même les mouvements des vaisseaux.
    Eve c'est le seul jeu du genre RPG où l'expérience serait la même si vous étiez autour d'une table avec une calculette, des dés, et une feuille de personnage épaisse comme un cahier et sans aucun visuel un peu sympa.
    Eve c'est le seul jeu où on vous demandera de vous y investir plus que dans votre vie réelle.
    Eve c'est le seul jeu de S. F. qui vous fera penser que la routine c'est le summum de l'expérience qu'on peu prétendre avoir dans un MMO.
    Eve c'est le seul jeu de S. F. où pendant un combat vous n'avez rien d'autre à faire qu'attendre que ça se passe. A la fin vous avez perdu ou gagné.
    Eve c'est le seul jeu de S. F. où l'exploration se limite à rencontrer toujours les mêmes 5 ou 6 événements scriptés.
    Eve c'est le seul jeu qui vous proposera moins de spectacle que votre économiseur d'écran avec des poissons virtuels.
    Eve c'est le seul jeu où le PvP consiste à d'abord éplucher sur le net pendant trois quarts d'heure qui est votre cible et quelle est la corporation à laquelle il appartient avant d'oser tenter de seulement le cibler.
    Eve c'est le seul jeu où le PVP consiste à se prendre une armada sur le dos après avoir trucidé une cible apparemment anodine et sans corporations, parce que tous les mineurs sont des personnages secondaires de joueurs en corporation.
    Eve c'est le seul jeu où tu te fais virer de ta corporation parce que tu as fait du PvP sauvage et que maintenant, toute la corporation est en guerre et plus personne ne peut jouer tranquille.
    Eve c'est le seul jeu où vous commencez votre soirée de jeu enthousiaste et où après une heure de warp vous aller vous coucher en laissant le PC finir tout seul.
    Eve c'est le seul jeu dont les mécaniques vous resteront toujours obscures après un an de jeu alors que tout est basé sur le principe pierre-feuille-ciseau.
    Eve c'est le seul jeu où quand tu écris "bonjour" dans le chat, tu te fais insulter en anglais pas 140 anglophones dont 10 français.
    Eve c'est le seul jeux où tu peux à coup sûr draguer des gros barbu de 45 ans quand tu engages la conversation avec un avatar féminin.
    Eve c'est le seul jeu où tu peux passer 3 heures à faire un avatar en 3D que tu ne verras en jeu que comme une photo fixe de 2cm de coté.
    Eve c'est le seul jeu où tout le monde va te dire que t'es pas là pour t'amuser, mais qu'il faut être un peu sérieux.
    Eve c'est le seul jeu où rien de ce que tu loots ne te servira jamais directement pour ton vaisseau.
    Eve c'est le seul jeu où tu ne verras jamais : la surface d'une planète, l'intérieur d'une station ou d'un vaisseau, d'autres humanoïdes, des extra-terrestres.
    Eve c'est le seul jeu dont on te dira que la communauté toute anglophone est une sorte de babel où tout le monde se comprend, tout ça pour se foutre sur la gueule et déclarer des guerres virtuelles qui représente un gaspillage d'argent réel de plusieurs centaines de milliers de dollars.
    Eve c'est le seul jeu qui est totalement inintéressant à regarder en tant que spectateur. Si, si, essayer sur Twitch. TV, vous économiserez de l'argent.
    Eve c'est le seul jeu où quand viens la question du renouvellement de l'abonnement tu ne prends pas en compte ton temps de jeu, mais les compétences que le jeu finira par t'attribuer au bout d'un certain temps si tu restes abonné.
    Eve c'est le seul jeu de S. F. qui vous fera penser que l'action du film 2001 l'odyssée de l'espace est bien trop virevoltante et échevelée par rapport au jeu.
    Eve c'est le seul jeu où les vaisseaux spatiaux rebondissent les uns contre les autres.
    Eve c'est le seul jeu qui te demande d'ouvrir des fenêtres de tableur quand tu veux gérer un groupe de joueurs.
    Eve c'est le jeu qui a inventé le pay-to-win et qui l'a intégré comme base de son système de jeu.
    Eve c'est le seul jeu qui fascine uniquement jusqu'à ce qu'on y joue.
    Publié le 5 mai 2014 à 03:00, modifié le 5 mai 2014 à 03:35
    33 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 30 déc. 2008
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 8 ans.
    9 personnes sur 22 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Les pro EVE ont souvent tendance à snober les autres MMO.

    Et ils peuvent même sous-entendre qui si l'on n'a pas aimé EVE alors on est un plouc qui devrait arrêter les jeux vidéos ou jouer à WoW (voire même s'acheter un cerveau)

    Voila donc ce qui peut ne pas plaire dans EVE...


    AU NIVEAU AMBIANCE
    L'ambiance sonore est très réussie, le background aussi (superbe cinématique d'intro d'ailleurs) et les graphismes sont splendides :
    Franchement au début c'est la claque ! Ca commence bien !

    Niveau joueurs, vous ne trouverez pas beaucoup de "kevins", c'est même quasiment impossible. Génial non ?
    Mais par contre, ils sont remplacés par des élististes et quand on y refléchi ca parait logique :
    ils sont bien content d'avoir trouvé un MMO hardcore sans "kevins"

    Aussi j'ai jamais vu autant d'arnaqueur dans un jeu !
    Quand quelqu'un se fait arnaquer on peut voir d'autres se moquer de lui et de sa stupidité voire même complimenter l'arnaqueur
    Le jeu pose très peu de limites, la seule limite est donc la "moralité" et il y'a une partie non négligable de joueurs qui n'en ont aucune car "c'est un jeu"

    Je n'ai pas été arnaqué, enfin si une fois de 1 petit million, disons c'était une mini arnaque qui m'a sensibilisé... mais j'ai trouvé toutes ces pratiques vraiment déplorables et imo ca n'a pas sa place dans un jeu !
    Surtoût que l'éditeur CCP ne fait strictement rien contre ce phénomène

    Ils ne font d'ailleurs apparement pas grand chose non plus contre la triche car quelques unes des plus grandes alliances trichaient depuis plusieurs années et certains ont juré avoir signalé cet "exploit" depuis bien longtemps

    Les intéractions avec les autres joueurs se limitent au chat (ou audio) et à voir leurs vaisseaux, mais ca va bientôt évoluer de ce côté :
    on pourra se promener avec notre avatar dans les stations


    AU NIVEAU CONTENU
    EVE est un jeu extrêmement complet, le contenu est ENORME, aucun autre MMO ne propose un contenu aussi vaste que EVE, enfin pas à ma connaissance
    Seulement, ben he... omment dir... 'est qu'il n'y a pas grand chose d'amusant faire dans ce "jeu"

    Par exemple, vous pouvez :
    - miner = je me pose avec mon vaisseau près d'un astéroide et je regarde la télé
    - pirater = je me pose à une "gate" avec mes potes, je campe et je loote ce qui passe
    - faire du pvp "au hasard" = les skills sont passives, on clique sur quelques boutons et quelques icones sans aucun suspens sur le vainqueur
    - trader = je suis une proie qui fait des trajets interminables à travers la galaxie
    - missioner = je me stuffe puis je dezingue des pnj à la chaine (mais rien n'est fait pour encourager le "missionage" en groupe et briser la monotonie)
    - explorer = je me promène, j'envoies des sondes etc...
    - faire de la diplomatie, de grandes batailles et. = être un vieux joueur et les combats au bout du compte donnent ca en gros :
    "target is toto"-->"toto is dead" puis "next is tutu"-->"tutu is dead" puis "next is tata"...
    Reste la dimension tactique mais à priori ce n'est pas le rôle du soldat de base


    J'ai surement oublié des activités mais globalement : on s'ennuie plus qu'au boulot et il n'y'a pas de plus grand défaut pour un "jeu"
    Publié le 29 déc. 2008 à 17:05, modifié le 30 déc. 2008 à 12:41
    9 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 juin 2011
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 6 ans.
    11 personnes sur 27 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Extrêmement instancié. A un tel point qu'il est vanté que 50000 joueurs peuvent-être connectés en même temps.

    Pour moi ce jeu se résume à :

    Warp drive
    Autopilot engaged
    Autopilot jumping
    Autopilot disabled
    Warp drive...
    en boucle

    L'UI et les graphismes sont tops, bien que cette première a une fâcheuse tendance a ne pas toujours rester en place.

    Les missions, je précise que je lis absolument tout, sont intéressantes avant d'être répétitives.

    Le commerce, que j'affectionne, et vraiment bien, les opportunités de faire du bénéfice étant nombreuses pour l'oeil attentif et si vous êtes rapides en calcul.
    Le trading et le transport logistique a été ma principale source de satisfaction dans ce jeu, bien que je sois naturellement plus orientée vers la reco, la neutralisation et la stratégie opérationnelle dans les autres jeux et IRL.

    L'artisanat, vu ce que rapportent les compos, autant s'en passer à court et moyen terme. De toute façon on ne trouvera pas de blueprint pour l'équipement de prédilection.

    L'équipement des vaisseaux et très intéressant et pour une maniaque du min/max et des tableaux excel comme moi, ce jeu est un véritable bonheur.

    Le PvP. Les avantages d'EVE sont à double tranchants, son système d'acquisition de compétences par exemple.
    Se faire systématiquement OS pendant les premiers mois va en rebutter plus d'un.
    C'est sans doute le pire PvP que j'ai vu. Blobing (gank bang) et c'est TOUT. La loi du nombre point barre. Pas la peine de rêver de victoires inespérées comme j'ai pu en connaître sur Ywain, Stormscale, Cho'Gall, Gisoreux ou Vidar. C'est pas UT ni CS, faut gérer mais pas forcément avoir du skill, je ne sais pas si vous percevrez la nuance =)
    C'est beaucoup de prépa, de logique et de logistique, et après si en face ils ne sont pas en surnombre, et que le chat laisse apparentes 4-5 touches sur le clavier malgré qu'il soit couché dessus, et que votre clope ne roule pas direct vers votre corbeille de bureau... Vous, descendants d'un peuple barbare et guerrier, devriez vous en sortir haut la main.
    Ah, j'allais oublier, en nullsec, zero sécu, j'ai le pif scotché sur l'overview et roam et roam petit patapon, çà me rappelle quand je healais en raid 40 et qu'on me disait chouette down hein ? dsl j'ai rien vu, à part des barres de vie qui descendaient et remontaient et quelques voids.
    En combat, le pilotage manuel pour une vélocité angulaire maximale, c'est bien sympa et demande quand même un peu de boulot surtout contre plusieurs adversaires.

    La communauté...
    D'aucuns disent qu'elle est mature, si c'est vrai, dans ce cas le bilan est pire que ce que je pensais.
    Toutefois, si votre niveau d'anglais n'est pas suffisamment élevé pour percevoir la médiocrité ambiante, vous ne constaterez aucun problème.
    Les canaux allemands et russes sont vraiment d'un niveau social et de communication, au-dessus de l'anglais.
    Le canal français est malheureusement assez "beauf", au grand dam de quelques personnalités exceptionnelles.
    Et pourtant je préfère 1000 fois les beaufs français ou belges ou canadiens, francs du collier, généreux et somme toute honnêtes et droits, à l'hypocrisie et la perfidie qui semble être la norme chez la plupart de nos voisins européens. On a franchement rien à voir avec ces gens là, et çà ne m'étonne pas du tout qu'ils soient nos ennemis depuis si longtemps. Ouais fallait que çà sorte à un moment.

    De manière plus personnelle, ayant reçu dès l'enfance une formation para-militaire et catholique, je dirai donc, de mon point de vue, que la communauté d'EVE est un panier de crabes à la mentalité de dealer de crack.
    L'agressivité ambiante laisse présager de la faiblesse psychique et sociale de la plupart des intervenants.
    Les GM ne valent guère mieux et le prouvent régulièrement de par leur piètres intervention dans le forum.
    C'est bien là que l'on réalise l'excellent travail fournit par l'équipe de modos de JoL. Comme quoi je ne dois pas être si conne que çà puisque j'ai changé d'avis...

    Il faut savoir que des fonds récoltés grâce aux abonnements sont réinjecté dans un projet, très audacieux, qui sera en exclusivité sur PS3, donc on déshabille Paul pour habiller Jacques... Pas trés honnête et malheureusement fréquent comme comportement chez les éditeurs. L'absence d'une quelconque enquête auprès des joueurs laisse présager de la qualité de l'audit.

    Jeu à EVE-iter à moins que vous ayez de l'argent et BEAUCOUP de temps à gaspiller, rien à glander ou que vous soyez d'un naturel curieux.

    Donc grosse deception et perte de temps pour moi, et pourtant je suis entrée dans ce qui se fait, sans doute, de mieux comme corpo pour débuter le jeu. C'est la corpo qui fournit les meilleurs guides que l'on puisse trouver sur EVE, et sa réputation n'est plus à faire.
    Et bien malgré que ces mates vont me manquer, je m'étais vraiment bien intégrée, après quelques mois je décide de retourner sur des jeux, MMO et FPS, au PvP plus fluide et dynamique qui demandent un réel skill et de la réactivité.

    Quelqu'un a dit qu'EVE était un écran de veille pour riche...
    C'est pas tout à fait faux.
    3615mylife est plus trépidant que ce jeu.
    Combien de fois je me suis endormie devant l'écran...
    Par contre, l'avantage réel qu'a EVE sur beaucoup d'autres MMO,
    c'est qu'il y aura peu de chance que vous sacrifiez l'IRL afin de jouer.
    C'est réellement un aspect à considérer.
    Donc c'est pas mal pour le joueur casual, qui est prêt toutefois a s'investir pour de longues années dans le même jeu.

    Voilà, c'est sans doute pas très chiadé et très bordélique comme critique mais çà a l'avantage de sortir tel quel et de ne pas être édulcoré.
    De surcroît je n'ai pas des masses de temps à y consacrer non plus.
    Bravo à vous donc, si vous m'avez lu jusque là.
    Publié le 10 juin 2011 à 02:50, modifié le 10 juin 2011 à 02:51
    11 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 15 mars 2016
    14 personnes sur 40 ont trouvé cette critique utile.
    Par un compte supprimé
    Dans Eve Online, les graphismes et le son sont réussis, l'ambiance est bien rendue.
    Les missions (le PvE) sont assez variées mais c'est en attendant les compétences pour passer à autre chose : PvP par exemple. Le PvP ressemble plutôt à un jeu de stratégie : il faut aimer ça et être patient ! Le PvP est possible en frégates, mais le rôle des frégates est un peu limité.
    Il y a pas mal de spécialisations : combat, industrielles, recherche, exploration et bien d'autres, mais il faut s'investir pour trouver un objectif, pas comme d'autres MMORPG où le but est évident (s'équiper ou avoir des réputations) . Il n'est pas possible de faire fortune en industrie ou en exploration : il faut beaucoup de skill, blueprints (ou plans de fabrication) . Il existe des missions à effectuer, mais elles se ressemblent toutes !
    Il faut se spécialiser dès le début dans un type de carrières (combat, recherche, trade, minage et bien d'autres) : il est difficile de changer de spécialisations ou il faut 4-5 mois (voire plus) pour en changer.
    Il y a beaucoup de choix de vaisseaux et d'équipements : il faut l'adapter selon le type de jeu et tenir compte des compétences (skill) du personnage.

    L'univers du jeu est bien rendu mais c'est un jeu plus complexe. Donc, il faut pas mal se documenter pour bien débuter.
    CCP a fait quelques erreurs de suivi du jeu, mais ils ont continué le développement du jeu en tenant compte de l'avis des joueurs.
    Un jeu plutôt complexe à maîtriser, mais qui peut être intéressant si on s'y accroche. Il manque sans doute un peu de PvE pour diversifier les missions proposées aux nouveaux joueurs. Mais la communauté française est à éviter comme dans des jeux comme Age of Conan : des problèmes apparaissent dans la communauté.
    Publié le 1 janv. 2010 à 18:26, modifié le 15 mars 2016 à 15:15
    14 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 24 août 2012
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    15 personnes sur 58 ont trouvé cette critique utile.
    Si vous débutez :

    En prenant un mois d'abonnement, vous découvrez le jeu en 1 semaine ;
    Vous gagnez de quoi vous équiper en trois semaines moins 10 secondes ;
    Vous perdez tout en 10 secondes dans un beau feux d'artifice, mais sans comprendre pourquoi ;
    Et vous pouvez recommencez le mois suivant...

    Cela, c'est si vous recherchez l'action.


    Si vous avez un tempérament de collectionneur, vous pourrez passez les prochaines années à récolter ce qui se trouve dans les "champs" d’astéroïdes, si vous ne vous endormez pas et que vous avez une bonne occupation en parallèle (genre cuisine, mots croisés, etc. ).

    Si vous avez un tempérament de voyageur, essayez le transport, mais, n'espérez pas découvrir de multiples paysages, dans ce domaine là encore, que de la monotonie et de l'ennui...

    La seule chose qui vous réveillera de temps en temps, si vous avez le courage de rester dans le jeux, ce sont les changements de règle qui viendront ruiner vos efforts pour établir une stratégie de développement à long terme.

    Enfin, en tant que nouveau joueur, n'espérez pas rivaliser avec les anciens.
    Les bonnes places sont prises et les promotions se font à l'ancienneté.
    Pour dépasser un ancien, il faut profiter de son assoupissement et de sa lassitude, et, ne pas avoir peur de régler de nombreux et nombreux mois d'abonnement.

    Dernière chose, si vous avez un problème technique concernant le jeu, assistance plus que perfectible, en anglais, allemand, russe, chinois, ou japonais,... , mais rien en français.
    15 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 10 août 2009
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 7 ans.
    10 personnes sur 42 ont trouvé cette critique utile.
    Par
    Je ne vois vraiment pas comment l'on peut jouer à ce jeu (enfin ci l'on peut parler de jeu).

    Tout au plus un clic and point lent, et je ne parle même pas des combats PVP qui consistent à trouver le pixel après 2 h de recherche pour trouver le ou les gars à combattre ou tomber sur une armada qui vous défonce en 2 sec bien sûr... il y a les batailles de guilde organisée qui durent 10 min à tout casser et qui consistent à garder le portail le 1er pour buter les autres.

    Et la je n'ai pas encore parle du meilleur... les GM qui jouent dans la guilde en face de la votre et triche pour gagner la bataille à coups de création de croiseur par centaine sortis d'on on ne sait ou (eh oui ça calme hein). Le pire après avoir explosé notre base il n'y eut qu'une petite lettre d'excuse du GM sans rien en compensation (trop bien).

    Les missions, ben placez la destination dans votre ordi de bord et allez boire un café, même allez le boire au café a cote vous avez le temps ci elle ce trouve assez loin. Il y a aussi les missions minage qui consistent à tourner en rond autour d'un astéroïde et la regarder miner ^^ (quelle extase). Avec son interface Windows qui est franchement lourde pour moi et pas du tout intuitive (pour exemple il faut parfois ouvrir 3 4 fenêtres pour trouver un truc) bien sûr cela vous rempli l'écran.

    Enfin tout ça pour dire que ce jeu n'a aucun intérêt à mes yeux.

    Il est clair que les gens qui vont lire ce rapport vont le trouver dure. Mais faut bien dire que je ne trouve aucun point positif à ce jeu comme vous avez pu le remarquer. Le pire est que je ne suis vraiment pas loin de la vérité voire même plus proche que ceux qui voudraient dire le contraire et qui ne trouvent aucun argument pour sauver leur jeu quand je les regarde jouer. Bon assez parlé sur cette daube et je souhaite bien du plaisir à regarder leur écran vide d'action pendant des heures à ceux qui y jouent ou ceux qui voudraient quand même payer pour cet économiseur d'écran a 13 euros par mois. ^^
    Publié le 9 août 2009 à 10:22, modifié le 10 août 2009 à 17:19
    10 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • 2 févr. 2013
    /!\ Cette critique a été rédigée il y a plus de 4 ans.
    5 personnes sur 32 ont trouvé cette critique utile.
    Par Avatar de Bowlrider
    Le jeu est chiant en soi, on y va pour les copains par contre et ce que l'on peut y faire ensemble. Sandbox est une ébauche de concept dont l'application EVE offre un aperçu.

    Tout le monde attend la commercialisation d'un titre à l'horizon des possibilités matérielles post 2010.

    Afin de voir si sur le segment Sandbox CCP garde le côté innovant ou va se gaufrer comme 90 % des majors compagnies qui ratent la cible " ludique" d'un jeu.

    Beaucoup de gens sont enfermés dans leur mécanique de jeu sur ce titre et entretiennent une routine quasi pathologique, très peu de femmes à draguer sur ce titre. En ce sens, le côté social est sympa si vous êtes bi ou gay sinon, passez votre chemin si vous pensez rencontrer l'âme soeur.

    Pour 3 PLEX, je peux vous assurer une mise en relation.

    Les développeurs sont capables d'engouffrer une partie de leur capital investissement dans un taf colossal pour l'abandonner sans aucune explication alors qu'ils ont une communauté de joueurs fédérés autour d'eux.

    Ca doit être leur côté descendant de régimes totalitaires et xénophobes ([... ]).

    Un jeu a essayer car sur la scène actuelle il offre une vision alternative aux solutions formatées Blizzard.

    Niveau d'anglais scolaire pour piper à minima le jeu dans les débuts vu qu'on ne sait pas trop pourquoi ils vous pondent une version jap pour une niche de joueurs mais se refusent aux langues latines. [... ]
    5 personnes ont trouvé cette critique utile.
  • Afficher les critiques suivantes