Tranches de vie sur EVE Online - La guerre

Si l'univers d'EVE Online est immense, il est suffisamment petit pour me sentir concerné par le déclenchement d'un conflit d'envergure dans la région de Tribute. Bref, c'est la guerre.

Tranches de vie sur EVE Online - La guerre

Il est intéressant de voir comment on peut rapidement s'installer dans une certaine routine. J'avais ainsi pris l'habitude de laisser mes drones vaquer à ma place, tournoyant dans l'espace tout en suivant le déroulement de programmes télévisés sur un autre panneau de contrôle. Il s'agissait alors d'engranger des ISK, tout en me questionnant sur le vide intersidéral en matière d'animation japonaise cette saison. Le manque de temps ne faisait qu'amplifier une certaine tendance, celle d'un joueur sans réelle implication. Ce quotidien monotone s'est vu légèrement bousculé, suite à l'annonce du déploiement de Northern Coalition et consorts dans la région Tribute, chez moi.

Les préparatifs

Il est temps de se mettre en route, suivant un chemin tout tracé par la logistique bien huilée d'une machine de guerre. Je bascule alors hors du jeu, me reposant sur les services fournis par Circle of Two et centralisés sur un site. Les différentes doctrines de l'alliance y sont d'ailleurs recensées, à sortir en fonction de l'inspiration du commandant de la flotte. Les contrats proposés à la capitale suivent ces doctrines, ou comment disposer d'un vaisseau clé en main près à exploser. Je m'identifie au passage sur Discord, ou comment être alerté en toute occasion de la formation d'une flotte. De même je m'identifie sur Teamspeak, ou comment écouter les instructions distillées dans un anglais à l'accent plus ou moins douteux. Je coupe d'ailleurs mon micro pour éviter à tout prix de faire entendre mon franglais. Je peux enfin souffler, pour mieux retenir mon souffle le moment venu. Il n'y a plus de comment, on passe à l'action.

2016.09.29.23.23.36.png

Une annonce sonne le rappel des troupes, il s'agit de voguer chez Pandemic Horde pour enflammer encore un peu plus la situation critique du moment. Jeter de l'huile sur le feu est une vocation sur Eve Online. Une flotte d'intercepteurs va ainsi se former, un essaim de guêpes aussi rapides que fragiles. Je bascule dans le vaisseau adéquate, un petit Ares qui fera surtout acte de présence. Sans prétention, il s'agira déjà de reprendre mes marques et de suivre la flotte sans me faire remarquer. Je le renomme du prénom d'une dame qui me portera chance, du moins je l'espère. Après quelques minutes d'attente, le commandant décide de décoller de la citadelle à M-OEE8. Une quarantaine de joueurs sont ainsi alignés pour une opération de dernière minute.

La route du rhum

Les grandes batailles seront pour plus tard, on laisse donc de côté les vaisseaux aux dimensions titanesques pour filer rapidement à travers l'espace 0.0. La durée prévue du voyage est d'une heure, qui peut se terminer bien plus tôt en cas d'imprévu ou à l'inverse entamer mon capital de sommeil. En parallèle de la traque d'ennemis, je me penche sur la question des nationalités des membres de la flotte au fil des échanges. Un survol des différents profils sur Teamspeak m'embarque dans un véritable tour du monde, les Pays-Bas en tête de proue avec le commandant.

2016.09.29.23.31.29.png

Les éclaireurs habilement disséminés à travers l'espace prodiguent les informations nécessaires à la bonne conduite de l'opération. Et quand une occasion se présente, il s'agira de la retenir suffisamment longtemps -- sans exploser -- pour nourrir une meute affamée. La curée viendra combler les appétits de chacun, même si chaque décapsulage repousse les limites de l'ivresse. Mais à force d'agacer, la réponse finit par arriver et s'engage alors le combat décisif du voyage. À sa conclusion, il faudra bien rentrer à bord d'un vaisseau reposant sur sa seule structure. L'alternative est plus rapide, celle d'un esprit se réincarnant dans un nouveau clone après une ultime explosion.

Rien d'exceptionnel à cette chronique, juste une balade le temps d'une soirée parsemée d'explosions. Une flotte de vaisseaux Machariel était retournée à l'état de poussière juste avant ces événements. Une tension se fait bien croissante dans une des régions de New Eden, quand les autochtones préparent leurs armes pour répondre à l'appétit des envahisseurs. Les explosions seront alors dantesques, se chiffrant à des milliards d'ISK dans la lignée des batailles de SH1-6P et Taisy. Si l'univers d'EVE Online est particulièrement vaste, l'appétit des joueurs est sans commune mesure.

Source : http://eve.jeuxonline.info/article/14233/tranches-vie-eve-online

Réactions (21)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online: Citadel ?

9 aiment, 2 pas.
Note moyenne : (11 évaluations | 0 critique)
6,5 / 10 - Prometteur