Malgré ses échecs, CCP Games entend toujours reproduire le succès d'EVE Online

Depuis le succès originel du MMORPG EVE Online, CCP Games n'a toujours pas réussi à reproduire la recette de son titre phare. Racheté par Pearl Abyss, le studio islandais compte bien persister dans ses tentatives quitte à enchaîner les échecs.

Amarr

Présent à la conférence Reboot Develop, le CEO de CCP Games Hilmar Veigar Pétursson est revenu sur le cas d'Eve Online et la volonté de reproduire ce succès. Une partie de ses répliques ont été restituées dans les colonnes de VG247, de quoi entrevoir quelques perspectives pour l'avenir. Et si cela peut prendre des airs de méthode Coué, le studio CCP Games entend persister au-delà de ses échecs, en tirer des enseignements pour parvenir à ses fins.

Les échecs

En parallèle d'EVE Online, CCP Games avec sa branche américaine s'est attelé à la création de World of Darkness. Le MMORPG de vampires n'a pas réussi à trouver le mordant nécessaire pour se confronter aux joueurs, alors que la licence est depuis partie du coté de Paradox Interactive. Il y a également le concept d'un univers -- d'EVE évidemment -- pour plusieurs jeux, à commencer par Dust 514. Proposé en exclusivité sur la console PlayStation 3, le FPS aux frappes orbitales lancées depuis EVE Online est retourné poussière en 2016 pour laisser la place à une refonte, Project Nova.

Présenté lors de la convention EVE Vegas 2018, Project Nova a été retoqué juste avant le lancement de son alpha, retournant en incubation pour retravailler ses fondations. Sans être un échec, le FPS devant s'intégrer à l'univers d'EVE est encore loin du compte, pour un destin loin d'être assuré. Autre tir manqué de CCP Games, le positionnement du studio sur le registre de la réalité virtuelle a abouti à deux succès qui n'ont toutefois pas perduré, EVE Valkyrie s'est endormi avec la vente de CCP Newcastle, tandis qu'EVE Gunjack a fait le tour des mobiles. On peut également envisager un peu de sport sur Sparc, sans marquer assez de points. Le marché de la réalité virtuelle n'ayant finalement pas le potentiel -- ou les marges -- escompté, CCP Games s'en est retiré, tout en persistant dans d'autres projets.

Si EVE Online était une ville

Gallente

Devant l'auditoire de la conférence Reboot Develop, Hilmar Veigar Pétursson a comparé EVE Online à une ville, et les nouveaux projets de ses studios comme des tentatives de construire une seconde ville dans le même pays. On en oublierait presque que cette fameuse ville perd depuis plusieurs années ses habitants, faute d'ambition ou d'un projet politique clair pour rester sur la même métaphore. Joueur d'EVE Online, je me demande bien pourquoi je voudrais déménager alors que j'habite la plus belle cité du pays des MMO. On en revient toutefois au discours du maire: « Nous allons continuer d'essayer et échouer et essayer encore et encore ». De préférence en tirant un enseignement de ces échecs, pour ne pas refaire deux fois les mêmes erreurs.

Je veux bien envisager que l'on puisse trouver une solution à force d'insister, mais on peut aussi se fracasser à force d'impacter un mur, d'autant que CCP Games n'est plus maitre de son destin depuis son rachat par le coréen Pearl Abyss. L'une des pistes suivies va vers le mobile, avec notamment EVE: Echoes développé par NetEase, faisant oublié EVE: War of Ascension au passage. EVE Echoes, le MMORPG EVE Online adapté sur mobile était « dans la poche » d'Hilmar, alors qu'il présentait le jeu comme « un artefact du futur ».

Si l'on en revient toujours à EVE Online, c'est bien que la production de CCP Games reste unique et inégalée, même par ses propres créateurs. On peut légitimement se demander s'il ne serait pas déraisonnable pour le studio islandais de développer de nouveaux quartiers pour sa ville phare afin de l'embellir, plutôt que vouloir obstinément en bâtir une nouvelle. D'ailleurs le retour d'EVE Online en Chine, le troisième sera peut-être le bon, alors que la Corée sera également une nouvelle terre d'expansion. Après l'échec de l'extension Incarna qui promettait de prendre pied sur EVE Online et d'ouvrir la porte vers de nouveaux horizons, je veux bien que CCP Games continue d'essayer...

Réactions (36)


  • En chargement...

Que pensez-vous de CCP ?

18 aiment, 16 pas.
Note moyenne : (36 évaluations)
4,5 / 10 - Moyen