Tessen


Tessen
Tessen


- Comment as-tu découvert le jeu? Qu'est-ce qui t'a attiré?

Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce n'est pas une question si simple. Cela remonte au début de l'année 2004 moins d'un an après la sortie du jeu. A l'époque je commençais à me lasser des pratiques commerciales de S0E sur EverQuest premier du nom et je cherchais un autre jeu. Je ne sais plus trop comment j'ai été attiré par EVE, mais je sais avec certitude que c'est les (d)ébats et récits des personne qui fréquentaient  la section Eve de J0L qui m'a donné envie d'y jouer. J'étais à l'époque très actif sur la section Everquest. Entre autre via sa FAQ : et oui, la FAQ J0L de Eve n'est pas mon coup d'essai.

Un jour de déprime suite à une grosse altercation au sein de ma guilde, j'ai fait part à une très vielle amie sur le jeu de ma lassitude et que j'étais en pleine réflexion pour stopper Everquest. Elle m'a alors proposé de rentrer dans l'une des plus puissantes guilde de mon serveur à l'époque. C'était une occasion unique et comme j'avais des difficultés à me séparer de mon personnage, j'ai mis entre parenthèses mon projet de quitter Everquest. Mais j'ai toujours gardé un œil sur les 3 forums EVE Online existant alors : J0L, MP et mmorpgs.info qui a depuis disparu.

J'ai tenu quelques mois chez Elysée, j'ai adoré cette période et j'y ai véritablement découvert le jeu high level mais la lassitude à fini par me rattraper : la politique de S0E vis à vis de ses clients ont fini par avoir raison de ma motivation au bout de 5 mois. J'ai alors profité de l'obtention de mon sceptre d'accès à Plane of Time (je devais à l'époque faire parti des 100 premiers joueurs de Karana à obtenir ce sésame) pour "faire une pause".
La pause à duré plus de 6 mois. Jusqu'à la fin de l'année 2004 quand l'appel du MMO revint chanter sa douce mélodie tentatrice à mes oreilles. J'ai écrit un petit récit pour transférer Elixire, mon personnage fétiche de Norrath sur New Eden, disponible ici.

Pour répondre à la seconde question, ma venue sur Eve est donc un mélange de lassitude sur Everquest et du Med Fan et d'un intérêt certain pour l'espace.


- Quelle est l'histoire de ton personnage?

 L'histoire de Tessen commence sur Everquest. A l'époque j'aimais beaucoup le personnage que j'avais forgé au cours des 3 années précédentes : une gnomette cleric du dieu des farces et des chatouilles, gamine et mutine et toujours la main sur le cœur. Étant à l'époque rôliste depuis presque  15 ans, cet attachement au RP, n'y est pas pour rien. Tessen est le même personnage incarnée dans un POD par la grâce de Bristlebane pour retrouver son mari. Au début je voulais faire une Vhérokior mais cette race n'était qu'en projet. Je me suis alors tourné vers les Gallente dont le background correspondaient plus au caractère de mon personnage (et le mien IRL aussi, il faut bien l'admettre : démocrates, livres, amoureux des arts). J'ai bien évidement choisi une reborn pour coller au RP de transfuge d'un autre monde et l'ethnie Intaki histoire de choisir une origine en marge de la Fédération. J'ai façonné le portrait de Tessen sur Eve pour qu'il soit le plus proche possible de celui d'Elixire que Everquest.


Ma première journée sur Eve à été fabuleuse. Je connaissais pas trop mal les grandes lignes du jeu pour l'avoir suivi pendant presque un an par forum interposé. Mais malgré tout cela, au terme du tutorial, j'étais complètement perdu : je fais quoi maintenant ? Je rappelle qu'à l'époque, il n'y avait pas les agents pour débutant et le tuto n'expliquait que les commandes de bases et surtout que la FAQ sur J0L ou les guides de MP n'existaient pas. Je me suis alors adressé au canal French pour demander de l'inspiration. A l'époque, le French n'était pas troll land et on y trouvait une aide véritable. Quelques questions, quelques réponses et un pilote m'invite à le rejoindre pour m'aider un peu. Après m'être fait expliquer comment régler l'auto-pilot, paf 20 jumps vers les territoires Minmatars. J'avais à peine 2 heures de jeu et me déplacer autant me paraissait être une folie. Quand on arrive d'un MMO classique, traverser 20 zones se traduit évidement par passer par des zone dangereuses, avec des mobs trop puissant pour un newb. Ben ouais, ce genre de détail ne transparaît pas sur les forums, même quand on les lit depuis 1 an. Bref, je me lance et je me fait une séance de découverte : les autre vaisseaux, les gates, les constellations qui changent etc... J'étais aux anges. Arrivé chez les Minmatars, je me fait entraîner par mon guide dans quelques belts puis rapidement à l'aider dans ses missions lvl 2 qui me paraissaient incroyablement dangereuses dans mon noob ship. Enfin je faisais plus de la figuration que l'aimer mais bon, on se prend rapidement au jeu.


J'avais décidé que mon personnage serait  Gallente, sympathisant Minmatar, pilotant des vaisseaux Amarr (pour la classe) et méfiante envers les Caldari (parce que j'aime pas le capitalisme débridé). Le lendemain, je me paye donc avec plaisir, mon premier Punisher. Je fait une première mission lvl 1 et je m'en sort honorablement, pas une égratignure sur le shield. Yahaa ! Seconde mission, j'y vais comme un chien dans un jeu de quille, pif, paf, boom ! « Huuu ? Pourquoi mon vaisseau a explosé ? J'ai rien vu venir. Bon, il me reste un peu de pognon, je me rachète un autre Punisher et je retourne looter ma carcasse en vitesse. » Hop, une occasion à un prix prohibitif à 5 jumps (je ne connaissait pas Yulai à l'époque), hop un fit comme seul les noobs savent les faire et j'y retourne : pif, paf, « QUOIII ? Je suis déjà mi armure ! Merd' merd' merd', vite, on warp... » Booom...  « Bon, ok, j'ai compris pourquoi j'ai sauté avec le premier, ces foutus drones tapent vachement plus fort que les Angels. » C'est depuis ce moment là que j'ai appris à regarder le HUD en combat. Cela m'a coûté deux Punishers non assurés à mon second jour de jeu. Du coup, j'avais plus un rond et j'ai du me farcir du minage en noob ship pour m'en racheter un 3ème. C'est là que j'ai découvert les vertus de l'assurance, les joies du minage et l'un des principes fondamentaux de Eve : « Ne vole pas dans un vaisseau que tu ne peux pas te permettre de perdre. » C'est de cette expérience que viens mon conseil dans la FAQ de rester à longue portée des NPC tant qu'on a pas un minimum de compétence pour tanker.


Quelques jours plus tard, j'ai un peu progressé, je découvre les missions level 2 après avoir rodé mon Omen sur une ou deux missions lvl 1 que je maîtrisais bien mieux qu'à mes débuts. Mon premier NPC en croiseur. J'opte pour une tactique de contournement qui me permettrait d'éliminer les frégates pour garder le croiseur pour la fin. Ca marche pas trop mal mais ces (censure) de frégate cognent fort. Avec 2 ou 3 warp out, je fini par les achever. Je prend le temps de remonter mon capacité et mon armure puis je reviens chercher le Croiseur. S'en suit un duel épique très équilibré qui a bien duré 2 ou 3 minutes (30 en temps subjectif). Mon rep compensait à peine son DPS et mes nombreux miss lui permettaient de tanker partiellement le mien. « Rhaâa, j'arrive en structure et il lui reste 1/4 d'armor. Je m’aligne, je warp et je reviens. Fait chier ca fait 3 fois, j'en ais marre de faire de aller retour. » Et là, je place mon premier wrecking « Waou ! Ca fait mal ! Il a maintenant moins de structure que moi. Aller, je prend le risque, je reste pour l'achever. » S'en suivent les 20 à 30 secondes les plus longues de ma vie jusqu'alors : il cogne plus fort que moi mais mon armor rep compense sa puissance de feu. Mon faible DPS me maintient à niveau, on est tous les deux presque mort en fin de structure, il suffirait d'un wrecking pour l'achever... Ils ne nous restent à tous deux plus qu'un ou deux pixels de structure, le cycle d'armure est à mi chemin. « Faut que ça touche, il faut que je touche, miss, miss, miss, merdeuu, touche bordel, juste une fois, tou...boom. Raté : à un cheveu, merde. Ce jour là j'ai appris une nouvelle règle sur Eve : « ca sert à rien de rester jusqu'au dernier pixel quand l'enjeu n'en vaut pas la peine : quand ta structure commence à lâcher, warp out et reviens plus tard. »


Les jours passent, et j'alterne missions et minage. Je me suis mis dans la tête de miner mon prochain vaisseau de bout en bout : un de ces tout nouveaux BattleCruiser : un Profecy. Je finirais par y parvenir en investissant dans un Destroyer qui avec ses 8 high slots devrait miner plus vite. J'avais juste pas pensé au CPU. Encore une nouvelle règle découverte : « Fait des calculs pour voir si ton fit fonctionne avant de tout acheter » (EFT n'existait pas à l'époque).


Je suis maintenant dans une petite corpo en marge du territoire Minmatar qui n'est accessible qu'en passant par un système low sec. On est dans une poche de 3 systèmes 0,5 0,6 entouré de low sec. J’apprends à jongler avec plusieurs agents, la capacité d’évaluer le danger dans les systèmes low sec voisin et le timer de 4 heure entre deux annulation de missions. J’apprends le principe de bookmark 15km derrière une gate pour minimiser les risque de se faire intercepter aux gate. On y trouve souvent des (censure) du 0,0 qui viennent faire du free kill sur les indus et des noobs en frégate pour interdire l'accès à leur coin de 0,0. « Alors pourquoi vous venez en empire pour faire vos kill ? Pourquoi, vous plombez vos standing au lieu de camper dans le premier système en 0,0 de votre territoire ? » Vu sous cet angle, le PVP me dégoutte. Et cet à priori me restera très longtemps. IRL j'aime cette maxime : « Ne fait pas aux autre ce que tu n'aimerais pas qu'ils te fassent. » et je n'ai aucune raison de ne pas l'appliquer In Game.


J'ai mon Profecy, je suis tout fier et je missionne maintenant en trio avec le gars qui m'a mis le pied à l'étrier le premier jour et un pote à lui. Il deviendra un excellent amis IRL. Mon Profecy tank largement mieux que leur deux Cyclones. Du coup, je suis souvent assigné au premier warp in dans une pocket pour chopper l'agro pendant que les deux Minmatars de service défoncent les NPC avec leurs Artilleries. J’apprends à détecter les cibles prioritaire et à gérer mon capa. Un apprentissage indispensable en vaisseau Amarr à l'époque où les rigs n'existent pas et les Eutectic cap recharger valent plusieurs millions (les T2 n'existent pas). On est bien rôdé, on s'amuse, on communique par chat (sans TS) et on apprend le vol collaboratif. Nos fits sont complémentaire et on se retrouve tous les soirs pour voler ensemble. Le bon temps. Quand l'un d'entre nous décide d'économiser pour se payer un Tempest, les deux autre se fixent le même objectif (Apocalypse pour moi). A deux jours d’intervalle, on achète nos premiers BS. Pour ma part j'ai tout miné et acheter la Zydrine et le Mega qu'on ne trouve qu'en 0,0. A l'époque c'était un moment fort dans Eve : les BS étaient les plus gros vaisseaux du jeu; synonymes de puissance et de véritable défit pour nous : les missions lvl 4. Cela peut parait ridicule aujourd'hui, mais à l'époque, ce n'était loin d'être négligeable pour les joueurs autonomes qui avaient décidé de découvrir le jeu par eux même.


S'en suivront  plusieurs années de découverte et de plaisir sur Eve. J'ai suivi sur les forums les aventures des corpos du 0,0 qui passaient leur temps à se déchirer sur les forums politiques. Je riais beaucoup car je les trouvaient parfaitement ridicule. J'ai participé à la refondation des Chevalier de l'Ordre 2ème génération suite à un appel d'Avallon. C'est à cette occasion que j'ai monté mes skills pour un Freighter Minmatar (alors que j'ai toujours voulu un Providence). Et que je ne m'en suis servis qu'une seule et unique fois pour rapatrier un Fenrir de la corp vide dans les 3 années qui suivirent (les joies du skilling pour la corp). Heureusement le Prowler me fut intensivement utile en 0,0. C'est avec eux que j'ai fait mes premières armes en PVP dont la capture d'un Raven intact en plein fight. Le pilote avait paniqué et s'était éjecté. A moins qu'il ne voulait pas faire tache sur le KB de sa corp de pirates. J'ai fait parti des premiers ennemis des Goons du temps où ils faisaient clone jumps leur noobs dès les premières minutes dans Syndicate. Je me souviens du jour où ils ont explosé une de nos POS en cours d'anchoring et qu'ils avaient été impressionné qu'on en replace une dès le lendemain. Ce qu'il ne savaient pas c'est qu'on avait raclé tous les fonds de tiroir pour la racheter et que perdre la seconde nous aurait renvoyé en empire. A l'époque les Goons étaient une "petite" corpo en devenir issu d'un forum à la réputation sulfureuse qui n'avait aucune réputation IG. On aimait déjà pas les Goons à cause de ce qu'ils avaient fait à notre POS mais nous avions aussi un membre qui avait accès à leur forum. Il nous avait sorti quelques extrait et c'était franchement pas beau à lire. (NB : le Goons ont changé depuis, n'allez pas faire de mauvaise interprétation de ce texte). J'ai été l'une des éminence de l'ombre qui a permis à Galactic Aphelion d'obtenir des territoires au sein de D² tout en gardant leur autonomie politique. Peu après mon départ de la corp, les Chevaliers seront à l'origine de la guerre contre TCF et leur soutien à Morsus Mihi de leur propre initiative (chose que leurs ennemis n'ont jamais cru et pourtant c'était vrai). J'ai vécu quelques temps chez D² dans Tenal où j'ai eut le plaisir de découvrir le PVP avec des ships T2 subventionnés (merci Ash). Je faisai alors parti d'un petit projet au sein de 3I (une corp industrielle de D²) : monter une wing PVP discrète qui ferait des missions en marges des flottes de D². Un peut comme la French Wing chez Bob mais en vachement plus modeste. J'ai participé à la sortie du premier Erebus, 3 ème ou 4 ème Titan officiel du jeu. Et surtout de l'opération minage de glace avec plus de 100 barges protégé par un seul et unique Tempest dans la belt pour alimenter ses soutes. Premiers jump bridge, premier mega bumps de toute une flotte etc... Une soirée forte en émotions. Puis le null à commencé à me lasser. Je n’aimais pas les engagements de cap fleet. Je détestais l'esprit anti-jeu des DoomsDay même si on en donnait plus qu'on en recevait. J'aimais pas le principe du fun pour 1 "fin" du jeu pour 50+. Je commençais de plus en plus a regretter les petits engagements de roaming ou de flotte conventionnelles où il fallait véritablement être un pilote et non un simple bot presse bouton. J'ai fini par retourner en empire. Et j'ai passé mon temps à découvrir des aspects du jeux que je ne connaissais pas.

 

 

Les quatre constellations Cosmos (j'y ais fait toutes les missions) m'ont apporté des connaissance non négligeable sur le background et m'a permis de faire des bénéfices substantiel en revendant du matos "Sleeper" cosmos dès l'annonce d'Apocrypha et ses worm holes habités de Sleepers. J'ai découvert le market, les missions lvl 5, les Lvl 4 en mode Blitzkrieg avec un Rattlesnake valant plus de 30 milliards d'isk avant que ce ne soit un drone boat. J'ai failli rentrer chez BOB que j'ai toujours considéré comme la corpo de l'excellence pour relancer mon intérêt dans le PVP ? J'avais l'accord  de Gis, mon stuff et 20 ships pré fités étaient prêts dans le HQ low sec de Bob dans le sud, je faisait mon dernier trajet logistique avant d'apply quand j'ai reçu la confirmation d'être pris pour un nouvel emploi après 6 mois de chaumage. J'aurais jamais pu remplir les critères minimum de présence avec un taf en horaires décalées. Adieu Bob. J'ai découvert le Factionnal Warfare avec les Maak qui m'ont fait retrouver le PVP d'excellence en roaming sans bulles, sans capitaux, sans blobs (enfin pas trop) et sans les inconvénients du 0,0 : territoire trop vaste, engagement trop souvent déséquilibrés, stations trop rare et absence de market fournis proche, etc. Ma période chez les Maaks a été relativement courte à cause des mécaniques du FW sans intérêt mais elles ont été parmi mes meilleurs moments sur Eve. Je pense que je me souviendrais très longtemps des 5 ans de Maak pour fêter le départ à la retraite de Tk : Une flotte exclusivement composée de BS et de croiseurs Faction et du Loki de Tk qui valait à l'époque plus de 3 milliards et que j'avais eu l'honneur de ramener de Jita avec mon Prowler. J'ai jamais autant stressé en convoyant du stuff que ce jour là : je transportais 4 ou 5 fois mon wallet ne m'appartenant pas sur l'une des routes empire les moins safe. Nous n'étions que deux à ne pas piloter du Minmatar, l'autre en Mega Navy et moi en Vulture. Le fight à 1 contre 3 contre la milice Amarr aurait pu être magnifique s'il n'avait été gâché par le lag. Le pire c'est qu'une semaine avant l'engagement, CCP disait qu'il n'y avait aucun problème de lag en low sec et que deux semaine après ils sortaient un patch pour palier a des problèmes de latences dans les systèmes FW. C'est suite à cet engagement qui aurait pu être magnifique que j'ai définitivement tirer un trait sur le FW avec ses mécaniques actuelles et que j'ai commencé à avoir des doutes vis à vis de CCP. C'était en 2008-2009.


Après cela, j'ai vivoté pendant deux ans. Pour tout dire j'avais un peut perdu la foi : le PVP "moderne" m'avais déçu partout. Le PVE ne présentait plus aucun challenge. Je me suis alors mis à faire des missions rien que pour monter mes standings dans plusieurs corpos NPC différentes : des corpos R&D pour les datacores, des corpos qui ont des stations dans les 4 empires (RSS, Duvole), même des corpos dont j'aimais bien le background (Otro Gariushi forever ! Tibus Heth tu n'es qu'un pion.) etc. Je montais mes skills de pilotage par tranche de 1 an avec un remap optimisé. Tess est ainsi devenu capable capable de piloter n'importe quel vaisseau sub cap avec n'importe quel armement. Depuis mes débuts sur le jeu, j'avais commencé une collection de vaisseaux sub cap. Je m'étais arrêté aux vaisseaux T1 et les freg T2. Je me suis alors mis à compléter la collection avec tous des vaisseaux T2 et presque tous les vaisseaux faction. Au plus haut de la collection, il ne me manquais qu'un Baahlgorn, un Dramiel, un Daredevil et les vaisseaux les plus rates (les magnates, Opux, Guardian-Vexor et autre machins hors de prix issus des tournois). Je me suis débarrassé de cette collection sous forme de loterie récemment. J'en ais tiré plusieurs milliard d'isk mine de rien. Bref pendant presque deux ans je n'ai joué que par intermittence en ne faisant rien de véritablement constructif. J'ai eut une petite rechute avec les incursions au sein d'une corp avec une réputation sur les forums exécrable mais des membres super et une ambiance géniale (Hug Yggdrassil !). Ca n'a pas duré très longtemps mais j'ai éprouvé un véritable plaisir à faire des incursions et j'ai commencé à regretter l'un des rares impasse que j'ai faite dans Eve : les Worm Holes. La vie en WH et le pilotage d'un Super Cap, sont les seules et uniques choses que je n'ai pas testé sur Eve. J'ai arrêter mes comptes Eve et demandé un remboursement des mes abonnements annuels en cours lors du monoclegate au début de l'été 2011 après sept années et demies ininterrompue sur Eve. Mon Perso principal, Tessen a atteint 125 millions de SP et mon principal alt PVP 115 millions.


- Tu n'es plus un joueur actif, qu'est ce qui a provoqué ton départ ? Qu'est ce qui te ferait revenir et quel regard as-tu sur le jeu avec un peu plus de recul ?

Dire que j'ai arrêté Eve à cause de la lassitude ne serait que très partiellement vrai. Il y a des raisons plus profonde à cette lassitude et la principale est la perde de confiance envers CCP. Comme je l'ai déjà décrit sur ce forum ; à mes début, CCP était une compagnie formidable : jeune, proche de sa communauté, à l'écoute, on vous disait merci quand vous alliez sur le serveur test pour confirmer l'existence d'un bug et le signaler. Quand vous aviez un problème, on s’occupait de vous et on était pas très regardant sur les causes de pertes de vos vaisseaux quand vous faisiez une pétition. J'ai par exemple perdu mon premier Apoc sur un bug (les NPC me tiraient dessus à 54 AU de distance). Puis j'ai perdu un second Apoc dans la même mission après y être retourné trop vite sans faire gaffe au full agro. CCP m'a alors remboursé les deux Apocs sans discuter alors que seul le premier était victime d'un bug. Aujourd'hui on vous répondrait qu'ils n'ont rien dans leurs logs et que le screen que vous avez fait pour prouver vos dire pouvait parfaitement être un faux (véridique). Lors du "protest" des 18 mois à l'été 2010 j'ai pris conscience que j'avais perdu la foi envers CCP. CCP avait trop grandi, c'était devenu un éditeur qui n'écoutait plus sa communauté. Le CSM n'était que de la poudre aux yeux : ils avaient quelques mois avant fait un travail formidable recensant les attentes des joueurs, un truc démocratique presque parfait, mais CCP n'en avait extrait que ce qu'ils voulaient bien voir. Mes propos paraîtront erronés à nombre de "jeunes" (avec des gros guillemets) pilotes (disons qui ont moins de 4 ans de jeu) car CCP reste un OVNI dans le monde des éditeurs de MMOs : ils restent communiquant, paraissent être à l'écoute mais c'est ridicule par rapporte aux 3 premières années. Je sais que ça fait vieux con de dire ça mais : "c'était mieux avant".


Mais bon, Eve reste selon moi, l'un des meilleurs MMOs ayant jamais existé et ce serait con de s'en passer. Bref, si je n'avais plus la foi envers l'éditeur, il me restait celle dans le jeu en lui même malgré un passage à vide ces derniers temps. Et puis après tout, Incarna est le premier jet de quelque chose d'énorme : la passerelle vers un second MMO en pieds dans le premier MMO. Quand on y réfléchis, c'est une vision d'avenir extrêmement avancée au crédit quasi exclusif d'une toute petite équipe dans le staff de CCP. Mais ils ont commis une erreur fondamentale : le parallèle avec World Of Darkness : les joueurs ont commencé à avoir le sentiment de payer pour l'alpha d'un autre jeu. Et j'en faisais parti.


Quand a éclaté le monoclegate en début d'année 2011, la communauté était chaude bouillante. CCP a commis une seconde erreur majeure : ils ont sous estimé l'attachement de la communauté à la difficulté du jeu. Or le NEX est la porte ouverte au Free to Play et par extension au Pay to Win. Sans parler des prix et leur argument hallucinant : "Ben quoi, c'est le prix que vous mettez IRL pour un tee-shirt". "Sauf que dans le jeu, c'est le prix de plusieurs dizaines de BS !" Avec des arguments à la con comme ceux qu'il nous ont pondu, il était limpide que le NEX n'était que destiné à devenir une gigantesque pompe à fric. Avec l'un des abonnements mensuels les plus chère du marché des MMOs, cela a été perçu comme une provocation et la pression est encore montée : l'extension de l'hiver était vide, n'apportait rien à part un portrait en 3D et une épée de Damoclès. La tension était au plus haut et CCP n'a rien voulu voir malgré les avertissement de la communauté et du CSM.


Au début de l'été 2011 sort Incarna, la super nouvelle feature    roxor_pwn_machine_wtf_marvelous_crazy_faboulous feature dixit CCP. En réalité, la communauté s'est rendu compte que pendant 1 an, CCP a consacré la quasi exclusivité de ses ressources pour sortir des bonhommes en 3D qui se baladent avec un bâton dans le cul dans un appart de 40m². Le méprisable WoW est peut être moche, mais les personnages se déplacent sur des continents entiers, des milliers d'hectares de territoires à arpenter. Dans Eve, c'est 40m²... Tu m'étonne que la marmite à explosé. D'un point de vu technique c'était peut être un exploit pour CCP mais du point de vu des joueurs c'était juste ridicule : Même un jeu comme Tomb Raider plus vieux de 20 ans proposait mieux.


Pour moi cela a été la goutte d'eau : en signe de protestation, j'ai stoppé tous mes comptes. Jusqu'à aujourd'hui, à la fin 2011, cela fait 6 mois que je ne me suis plus connecté sur Eve et je dois admettre que la vie IRL est vachement plus intéressante. Du coup je n'ai aucune raison de revenir sur Eve à moins qu'il redonnent au joueurs la possibilité de retrouver un PVP à l'ancienne : de petits gangs ou du solo, sans bulles, sans capitaux, sans hotdrop, sans blob. Ce que personnellement, j’appelle du PVP d'homme, du vrai PVP.


Avec le recul, je pense qu'Eve est un concept extraordinaire géré par des anciens visionnaires devenus des imbéciles aveuglé par le fric. CCP a trop grossi et a perdu de vu ce qui a fait son succès : ils ont voulu faire d'un jeu de niche adoré par une communauté restreinte mais très fidèle, un jeu grand public insipide conforme au marché standardisé actuel. Et apparemment, ils se sont planté. Reste à espérer qu'ils redressent la barre et que sa communauté revienne.

- Je voudrais savoir ce qui reste le point marquant d'eve online pour toi, mais aussi son défaut.

Un indice : quand j'ai répondu plus haut à la seconde question, j'ai ressorti Trois fait marquants qui remontent à plus de 7 ans. Eve vous file une claque dès le début. C'est un peut comme le flirt, parfois, c'est juste pour goûter mais d'autre fois on sais que c'est la bonne et que c'est parti pour durer. Eve, on en tombe amoureux ou on ne reste pas. Le plus marquant dans Eve, c'est la liberté du joueurs. Je n'ai véritablement connu que deux MMOs (si l'on exclu les bétas de Leelh et de Perpetuum) et quelques FPS. Mais j'ai une certaine curiosité qui m'a amené à sonder pas mal d'autre MMOs. Eve reste une exception par la non linéarité de l'évolution des personnages. L'absence d'expérience et progression par niveaux associé à une progression constante des compétences est un système superbe (encore amélioré dans Perpetuum). Le fait de ne pas être bloqué dans des classes bien définies est également très appréciable pour un touche à tout comme moi. Eve est aussi un jeu difficile à prendre en main, c'est un défi qui oblige à jouer, à apprendre, à s'améliorer. Ce n'est pas comme beaucoup de MMOs qui se résument à trouver un point d'interrogation, aller vers des coordonnées GPS en suivant la flèche, taper du mob quasi sans risque, looter et valider. Le tout pour atteindre le top stuff qui sera obsolète à la prochaine extension. Le premier défit de Eve se pose dès le début : « Bon, j'ai fini le tuto, je fais quoi maintenant ? » Et la réponse est : « Démerde toi ou trouve toi quelqu’un pour t'aider ». Ce qu'il faut faire dans le jeu, n'est pas très intuitif : on peut pas se dire « Bon, je vais atteindre le niveau maximum » : les niveaux n'existent pas. On peut pas dire, « je veux le vaisseau ultime » : un Titan peut exploser à suite au actions d'une simple Frégate. On peut pas dire, « je veux le meilleur stuff » : tout est destructible dans Eve et à moins de faire un collection, garder son stuff dans un hangar ne sert à rien. On peut pas dire « je veux buter le Boss ultime avec ma guilde » : dans Eve, les plus gros boss sont les alliance de joueurs et aucune n'a n'a jamais atteint le contrôle total de la galaxie. Eve est une perle, c'est un cas quasi unique de reproduction à petite échelle du monde IRL : avec des clans, des territoires, un marché mondialisé.


Certains diront que c'est également son principal défaut : Eve est un jeu trop proche du réel dans son fonctionnement, il n'y a pas d'objectif prédéfini que d'exister dans ce monde. Quand on a un but dans la vie, c'est presque facile : on suit un cap et on surmonte les épreuve. Mais si l'on est incapable de se trouver une raison d'être, on végète, on se laisse porter ou l'on se contente de petite émotions et d'une petite vie. On fait le gagne petit et on vivote tranquillement. Comme Irl, dans Eve on peut croiser des types bien comme la pire des pourritures. Bien que ces derniers soient quand même plus fréquents qu'IRL : sûrement à cause de cette sensation d'immunité qu'offre le virtuel. Soit dit en passant, cela en dit long sur les caractères profond des gens. En relisant ce paragraphe, je me rend compte que ce n'est pas véritablement un défaut, juste un constat.


Un des vrai défaut du jeu, est la causes de mon départ : C'est l'autisme effarant de CCP : ils ont une vision d'avenir grandiose mais pour atteindre leur but ils ont fait des erreurs aux grave répercussions : ils ont oublié les fondamentaux qui ont plus aux joueurs (leur client), méprisé leurs demandes quand elles n'allaient pas dans leur sens (messages interne à CCP ayant fuités au début de l'été 2011), prendre leur abonnés pour des clients et non plus une communauté comme à leurs débuts (toujours les même fuites) etc. Pendant une certaine période, CCP a pris la grosses tête face à leur succès indéniable : d'une minuscule startup, ils sont devenus une multinationale comptant plusieurs centaines d'employés en moins de 10 ans. Et malheureusement ils n'ont pas su gérer ce succès, ils ont adopté une image de capitalisme aveugle, ils se sont professionnalisé mais sans se débarrasser de leur amateurisme premier. Reste à espérer qu'ils ont compris le message qui leur à été adressé l'été dernier par des milliers de suppressions d’abonnement et qu'il redresseront la barre.


- Si tu devais résumer Eve Online en une phrase.

Il y a tant à dire... Ah, si, je sais : "Read the FAQ"
Plus sérieusement, je dirais que : "Eve Online est un simulateur international de liberté dans un environnement spatial et virtuel"

Médailles
Médailles

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de EVE Online ?

691 aiment, 115 pas.
Note moyenne : (836 évaluations | 66 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2358 y ont joué.