Cephara Naloe

 

Cephara Naloe
Cephara Naloe

 

- Comment as-tu découvert le jeu? Qu'est-ce qui t'a attiré?

J'ai découvert le jeu par le biais de Mondes Persistants. A l'époque, je jouais encore à Freelancer (si certains d'entre vous se souviennent, il posait quand même certaines bases en tant que space opéra). J'ai dévoré les chroniques et les différents guides existants, tout me plaisait : le background était très immersif à mon goût. Mi 2008 je crée un compte d'essai avec l'offre 14 jours. J'apparais dans l'espace complètement perdu... Il y avait un semblant de tutorial à cette époque-là qui concernait les commandes de base dans l'espace. Je ne validerais mon abonnement qu'à la 4ème offre d'essai. Et oui j'étais indécis, je tentais de créer différents personnages afin de voir ce que la race et la bloodline changeaient. J'ai fini par me décider pour la création d'une pilote gallente militaire car à l'époque, je trouvais le système d'armement "drone" génial. Mon perso apparu : Cephara Naloe dans système de Luminaire.

 - Quelle est l'histoire de ton personnage?

Mon personnage  a été attaqué par des pirates il y a maintenant plus de 8 ans. Ces mêmes pirates avaient réussis a détruire son vaisseau et sa capsule. Lors du transfert de sa personnalité dans un nouveau clone, il y eu un évènement imprévu : une erreur de transmission. Le processeur supervisant le transfert de la mémoire et de la personnalité a subit un dysfonctionnement et des erreurs furent transmises dans le nouveau cerveau de Cephara. Les conséquences de ces erreurs furent immédiate et irréversible : Cephara perdit la mémoire.

De nouveau livrée à elle-même, Cephara commença par faire des missions de combat au service des agents des stations gallentes. Je fut remarqué sur le chan French par le CEO d'une petite corporation High-sec : Das Kapital. Hesiode et son équipe d'industriels me guidèrent dans l'apprentissage de skills. L'aide offerte par des joueurs connaissant bien les mécaniques du jeu était inestimable et très vite je fût indépendant financièrement et capable de piloter un Myrmidon pour faire des missions lvl 3. Mais faire des missions avait un côté rébarbatif pour moi : au bout de 4 mois de jeu, cela commençait à me lasser de taper les croix rouges, revenir en Catalyst et tout looter + salvage. J'étais tenté d'explorer les systèmes avec un security status un peu plus bas : le Low-sec quoi. Comprenant que la clef de la survie était la rapidité, je savais qu'aller me promener en BC en LS allait être risqué. Je réorientais mon plan de skill !! Et oui l'Ishkur est un assaut ship, une frégate des plus étonnante avec sa large capacité de drones.

C'est comme ça que je pris mes premières sensations : tuer des NPC en belt et esquiver les gatecamps. La rémunération de cette activité n'était pas folichonne mais le plaisir de jouer et d’échapper aux autres joueurs était inimitable.

Entre temps, j'avais pris un peu de responsabilité dans la corporation et j'appréciais cette confiance. J'étais devenu en quelque sorte responsable du recrutement, étant donné que j'avais peu d'expérience mes discours étaient compatibles avec les nouveaux joueurs qui venaient taper à notre porte. Le chef avait le dernier mot bien sûr mais j’accomplissais ma part du boulot.

La corporation décida de s'implanter en Low-sec, les carebears que nous étions voulaient plus de risques. C'est donc après Goignard dans le système d'Allipes que nous décidons d'installer une POS. Cette époque fût très enrichissante. De nombreux pirates nous ont poursuivit sur plusieurs systèmes et certains nous ont rançonnés (quelle idée de faire les 3 premiers jumps d'un low-sec en Bestower). En gros, chaque connexion était différente car il y a avait un facteur non négligeable : les autres joueurs. Du coup, j'ai appris à scouter et comprendre comment franchir un gate camp, à analyser les vaisseaux qui se trouvent en face. Après un an passé en LS, notre corp revint en empire. Il faut dire qu'il y avait des entités assez effrayantes qui traînaient dans le coin et des-fois simplement de passage : les Vodoo Tech, Friends of Harrassement, des mercenaires ou des pirates qui en avaient marre de nous voir nous réfugier dans notre POS. La corporation reposa ses valises en empire.

A la sortie d'Apocrypha, nous avions fait un remaniement corporation et alliance. La féderation Solaris était mal en point et laissée à l'abandon. Das Kapital était devenu Quantic Apodis et notre objectif était simple : conquérir un WH afin d'avoir notre propre territoire. La fleur au fusil j'avais préparé mes vaisseaux pour le grand saut, car depuis l'époque des lvl 3 j'avais skill pas mal de choses et toujours dans l'optique du combat (PVE ou PVP). J'étais officiellement responsable du recrutement et nous avons eu de nouvelles recrues fort prometteuses. C'est alors que nous avons déménagé en C3. Au bout de quelques mois, le C4 était tentant et à nouveau, lorsque nous avions maîtrisé cette espace, nous partîmes pour le C5 où nous résidons aujourd'hui. 2 ans de WH, cela fait deux ans que je déconnecte en POS avec mon scan directionnel toujours ouvert, et ça c'est le pied !

 


- Peux-tu présenter ton activité du moment? Je pense en particulier aux wormholes.

En wormhole, les activités changent au grès des entrées/sorties. Chaque jour, nous avons une nouvelle ouverture sur un WH. De plus, des sites apparaissent de façon plus ou moins aléatoire. Je dois rappeler qu'il faut dans tous les cas utiliser des scans probes pour trouver quelque-chose dans le système. Donc mes activités sont souvent du scouting : trouver les WH et sites de profession ou PVE et aller voir ce que font nos voisins (repérer les POS noter les noms des persos). La politique d'engagement est simple : tout ce qui rentre chez nous peut être détruit. Pour ce qui est de porter la guerre chez les autres, on réfléchit deux minutes histoire ne pas taper sur des entités beaucoup trop grosses (petit clin d'oeil à Guillotine Therapy qui à choper mon Proteus alors que ça fait plus d'un an que je scoute en WH avec http://eve-kill/?a=kill_detail&kll_id=11863094!!).

Ensuite, mis à part la chasse aux intrus ou aux cibles faciles (car oui les indus afk en WH il faut les péter : ça fait partie de l'apprentissage), nous farmons notre système et cela demande de skiller pas mal de choses différentes. C'est là que le système de progression d'EVE est excellent : je mets en pause la partie combat et je skill ce qui faut pour être polyvalent, comme par exemple le sniffage de gaz, l'archéologie, le piratage, planetary interaction et même le minage au cas ou.

Certains soirs, on va avoir une pression constante car on joue au chat et à la souris avec nos voisins qui sont en nombre égal. D'autres soirs, en pleine opération PVE le scoute hurle qu'un nouveau WH vient d'apparaître. Puis tout à coup, le scan directionnel se rempli et on sait qu'il va falloir se battre. Parfois on débarque en masse dans le WH des voisins et on farme leurs ressources sous leurs yeux, cela donne un sentiment de puissance et d'impunité. Et puis il arrive que ce soit l'inverse, on ne peut pas sortir de la POS car il y a des gros méchants qui ont décidé de s'amuser chez nous...

Aujourd'hui, le terrain de jeu WH est exactement ce que je demande à EVE : de l'imprévu chaque jour, du risque et des profits ainsi qu'un système qui nous appartient hors de portée du Blob 0.0. La contrepartie est une vie rustique (pas de dock) et une logistique rigoureuse : tout le monde doit participer que ce soit en transport ou en escorte / scout afin d'assurer la pérennité de nos activités.

- Tu mets en avant ton rôle de RH, en quoi est-ce important pour toi?

 Pour moi EVE est encore le seul jeu où la relation sociale est aussi forte. Il n'y a pas de but dans EVE, pas de fin ni de stuff qui roxxe (je sais même pas si ça s'écrit comme ça !!). En tant que RH, la première chose que je demande aux gens c'est d'être débrouillard. Et depuis le temps que j'assume ces fonctions, j'ai vu de nombreux profils. Je suis honnête envers les candidats et je les préviens souvent, vivre en WH ça veut dire solidarité maximale et se débrouiller pour trouver quelque-chose à faire quand on se connecte. Et cet état d'esprit fait partie d'une synergie entre les membres de la corporation (et même de l'alliance puisque toutes les corporations sont implantées en WH). En cas de mauvaise ambiance, les gens jouent moins. On ne peut pas les en blâmer mais en WH, si 4 joueurs manquent régulièrement certaines activités deviennent difficiles voir impossible (notamment le PVE ou faire fuir des gangs plus conséquents). C'est donc en ça que le boulot de RH est important : animer les chats publics, relayer les inquiétudes des corpmates, remonter les idées de certains pour créer des événements funs. Certains soirs, mon temps de jeu est plus du chat que du fight, ça fait parti du boulot et ça ne me dérange aucunement.


D'ailleurs il y a un aspect très important du métier de RH : détecter les espions ou les voleurs. Nous avons subis 3 vols sévères (du type "au-revoir tous les assets empire" et les "VSO en WH"). Ce sont des évènements traumatisants car c'est l'investissement même de chaque joueur dans notre cause commune : avoir un terrain de jeu et du fun qui est volé. D'ailleurs, que le message passe bien : on est plus des carebears. Aujourd'hui, quand on nous fait une crasse, on oublie pas et tôt ou tard le retour de bâton fait mal.


- Je voudrais savoir ce qui reste le point marquant d'EVE Online pour toi, mais aussi son défaut.

Le point marquant d'EVE, c'est la liberté. Dans EVE Online, une fois qu'on a créé un personnage, tout est accessible : il suffit de s'en donner les moyens (et donc le temps).

Son plus gros défaut : le pilotage au clic. Et oui en venant de Freelancer, j'aurais aimé contrôler mon vaisseau ou au moins les vaisseaux rapides de la même manière que ce vieux jeu : très arcade. Mais bon vu la complexité du gameplay, on ne va pas cracher dans la soupe n'est-ce pas ?


- Si tu devais résumer EVE Online en une phrase.

"Eve est une simulation avancée du capitalisme dans tout ce qu'il a de plus barbare et décadent."

 

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de EVE Online ?

696 aiment, 115 pas.
Note moyenne : (841 évaluations | 66 critiques)
7,8 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2358 y ont joué.