Le scamming, comment l'éviter.

Scam, escroquerie, vol, ou comment obtenir beaucoup d'ISK sans fournir énormement d'efforts.

Le scam, un domaine de EVE mal connu, pourtant très répandu, est une manière autorisée par CCP de se faire des ISK. Certes elle est contre toutes valeurs morales, mais peut potentiellement rapporter gros si l'affaire est rondement menée. Ce petit guide ne va pas vous apprendre à devenir un scammeur professionnel, même s'il en explique le fonctionnement global, mais vous montrer quels pièges éviter afin de ne pas se faire avoir.

Le scam Jita.

Probablement le type de scam le plus répandu dans EVE, on le voit souvent se dérouler dans les gros market hub, d'ou son nom. Le scam Jita existe en plusieurs variante reprenant le même schéma de base. Le scammeur profite de l'inattention des victimes pour leurs soutirer des ISK.

Ce schéma consiste en un contrat et une annonce passée sur le canal local du système où vous êtes. Le scammeur crée un contrat avec une unité de tritanium, qu'il prétend vendre en échange de X millions d'ISK. A première vue, il s'agit d'un excellent investissement, sachant que le prix moyen d'une unité de tritanium est de 2 ISK. En réalité le vendeur va vous vendre cette unité pour X millions d'ISK.

Une fois le contrat créé, il poste à intervalle régulière dans le canal local pour faire de la pub pour son contrat.

Ce type de scam est aussi appliqué sur des items. Le scammeur propose une offre alléchante pour un ship de type faction (ex. Raven Navy Issue), qui s'avère être en réalité le ship standard (Raven).

Scam de CNR
Scam de CNR

 

Le scam recrutement.

Scam pratiqué souvent par des corporations membre de grosses alliances, utilisant leur renommée pour attirer les joueurs ignorant les procédures officielles pour les rejoindre.

Ce type de scam se passe souvent durant une conversation. Un membre de la corporation X vous contactera après que vous ayez fait une demande de recherche de corporation sur un endroit publique (forum, canal in-game, etc), en vous proposant de les rejoindre en 0.0 dans leur alliances. Ils vous parleront de façon alléchante en vous présentant tout les aspects du jeu que leur corporations fait, en insistant sur le fait que chez eux, c'est le meilleur endroit.

Ils finiront par vous expliquer que vous devez faire un "security deposit" de x milions d'ISK, qui vous sera remis après deux mois dans la corporation ou si vous la quitterez. Certains d'entre eux vous proposerons de leur contracter tout vos items afin de bénéficier d'un service de jump-freighter jusqu'à votre nouveau "chez vous". Une fois le scam effectué, soit ils vous bloquent, soit vous proposent de procéder a l'application dans leur corporation, application qui ne sera jamais traitée.

Dans certains cas, surtout pour les pilotes de capitaux, ils vous offriront de vous escorter votre ship en 0.0, ce qui se résulte en ce genre de killmail.

Certains de ces scammeur, passés maitre de leurs art, arrivent à scammer des alliances entières de cette manière.

 Ne versez donc jamais d'ISK pour rejoindre une corporation.

Le scam de corporations (Corp Thief).

Scam nécessitant une implication assez importante, il consiste à piller une corporation directement en interne. Le scammeur va en effet introduire un de ses alts dans la corporation, généralement une corp de taille moyenne (50 à 100joueurs), située en empire et pas trop regardante sur les membres qu'elle recrute.

Une fois le scameur membre de la corporation, il va se faire passer pour un membre actif grâce à une grande implication personnelle. En opérant de cette sorte, il va rapidement créer un climat de confiance entre le directorat / les membres de la corp et lui-même. En conséquence, il lui sera rapidement octroyé des droits supplémentaires allant de l'accès hangar à celui de directeur corp.

Une fois que le scammeur aura assez de droits/accès, il s'occupera de vider méticuleusement le/les corp hangar, le wallet de la corporation, les POS etc. Il peut être potentiellement accompagné d'acolytes en cas d'un gros coup sur une corporation disposant de beaucoup d'assets.

Certains de ces scammeurs vont encore plus loin, en réussissant a se faire offrir une partie des shares de la corporations, ayant ainsi le droit de lancer un vote pour virer le CEO actuel et se mettre à sa place.

Une jolie sommes ces vaisseaux non?
Une jolie sommes ces vaisseaux non?

Voici une petite liste pour éviter ce genre de désagrément.

  • Demander une API lors du recrutement
  • Ne donner que les rôles nécessaires aux personnes dignes de confiance
  • Bloquer les assets sensibles (ex. BPO) dans un hangar privé
  • Donner les shares uniquement au CEO
  • Surveiller le recrutement des membres, ainsi que leurs occupations

Le Buy Order Recycling Scam.

Ce type de scam est très spécifique et s'opère uniquement contre des corporations faisant activement du trade ou utilisant activement des buys orders.

La corporation achète par exemple beaucoup de Technetium pour ses productions, à coup de 100'000 unité par buy orders. L'arnaqueur va donc vendre une unité de technetium à la corporation. Ensuite il va le reprendre dans le corp hangar pour recommencer l'opération jusqu'à ce que le buy order soit expiré.

Ce scam nécessite donc au scameur d'avoir un accès au hangar et de pouvoir délivrer les items acheter via la corporation.

Une bonne manière d'éviter ce genre de mésaventure est de ne faire que des buy orders sur une petite quantité et sur un petit rayon autour du système où est placé le buy order.

Conclusion.

Il existe encore d'autres formes de scam, moins répandue, tels que les fameuses banques d'investissement, les fausses ventes de super-capitaux/capitaux etc.

Finalement, le meilleur moyen d'éviter de ce faire arnaquer est d'ouvrir les yeux, réfléchir avant de cliquer si c'est bel est bien ce qu'il vous faut comme item, quitte à relire la description de l'item une fois avant de valider l'achat. Il faut aussi éviter de faire confiance aveugle à n'importe qui, car EVE reste un jeu où peu de personne seront gentille envers vous.

Quand aux CEO de corporation, ne donner pas des rôles de directeur après deux jours à un nouveau membre, même s'il s'agit d'une connaissance IRL qui rejoint votre corp.

Réactions


Personne n'a encore réagi. Soyez le premier.

Que pensez-vous de EVE Online ?

696 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (842 évaluations | 66 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2359 y ont joué.