J'irai dormir chez vous : Gardes Feydakin

Cet article est basé sur le principe de l'émission "J'irai dormir chez vous", où Antoine de Maximy parcourt la planète, seul et sans préparation, avec l'idée saugrenue de s'inviter à dormir chez l'habitant. Transposé à l'univers d'EVE Online, il s'agira de m'installer quelques temps dans des corporations implantées aux quatre coins de l'univers New Eden.

J'irai dormir chez vous : Gardes Feydakin

Je rejoins cette fois les Gardes Feydakin. Cette corporation, anciennement en 0.0 est rentrée dans le Factional Warfare du coté amarr. Je préfère prévenir que j'ai joué le jeu du FW, dans le rôle de l'amarr, les propos qui suivent sont donc totalement orientés.

Le Factional Warfare est une guerre perpétuelle dans l'univers d'EVE Online. Ce conflit oppose les quatre grandes factions qui écrivent l'histoire de New Eden. Nous avons ainsi Amarr, Caldari, Gallente et Minmatar qui se côtoient avec quelques frictions. Le sang doit couler, surtout celui des autres. Et dans le lot, il y a un certain pilote sans amarre.

Il faut savoir remplir son rôle. Quand on est amarr, il s'agit de montrer à l'univers qu'il y a un dieu. A force d'explication, tout le monde le verra. Mais si la vision n'est pas rétablie, on peut envisager une opération au laser. L'amarr a pour principale préoccupation de construire un univers meilleur. Dans ce sens, il fournit du travail à la chaîne à tous. Après, il comprend très bien que tous ne partagent pas son point de vue. Heureusement, il y a la guerre pour se mettre d'accord.

Les gardes feydakins sont posés à Mehatoor, système dans le giron de l'empire. Mais dans les systèmes voisins, le niveau de sécurité baisse drastiquement au point d'être nommé low-sec. Ces systèmes ont la particularité d'avoir une souveraineté liée à l'une des quatre grandes factions. La lutte pour le contrôle de ces systèmes, le faisant basculer du coté d'une faction donne accès à des récompenses.

Actuellement, les partisans de la république minmatar ayant un mode de reproduction plus prolifique, sont légèrement en surnombre. Les feydakins vont devoir s'adapter pour survivre.

Les combats sont généralement rapides avec des vaisseaux adaptés, de la frégate au battlecruiser. Les sites de combat à capturer les transforment en guerre de position. Ces sites accessibles par le biais d'une porte d'accélération font que seulement certains types de vaisseaux peuvent y accéder. La frégate T1 aura ainsi un accès réservé aux sites mineurs. Par contre, le nombre de vaisseau sur le site n'est pas limité. Le détail est à signaler vu le surnombre des minmatars.

En pratique, cela veut dire rentrer dans un site de combat, se placer de manière stratégique en fonction du rôle et vaisseau de chaque membre de la flotte, et attendre quelques minutes. Un coup de scanner directionnel indique les vaisseaux ennemis en approche, dernier moment pour ajuster ses munitions. Le combat s'engage et les cibles désignées par la commandant de la flotte doivent tomber très rapidement, sous peine d'être débordé rapidement. Si l'attaque se passe dans un système avec une base ennemie, il sera plus que probable que l'ennemi ira chercher un nouveau vaisseau s'il est détruit, raison de plus de détruire les cibles rapidement.

Si les combats les plus violents ont lieu en low-sec, la particularité du Factional Warfare fait que l'on peut attaquer un milicien ennemi peu importe où il se trouve. Faire partie d'une milice demande donc beaucoup de vigilance. Même au sein de l'empire, l'espace le plus agréable et le plus sécurisé de l'univers, un libertaire peut venir vous rappeler que le mal existe.

Cela permet également d'agrandir le terrain de jeu, en particulier pour combattre en petit comité. Avec la vitesse appropriée, il s'agira de se déplacer et frapper rapidement sur les miliciens imprudents ou ceux pratiquant le même genre de chasse.

Même si le Factional Warfare dispose de ses propres revenus, on peut continuer de remplir des missions classiques données par les agents. L'exploration ou le minage restent possible, afin de financer son engagement dans la milice. Par contre, il est préférable d'avoir ces activités à l'intérieur de l'empire, loin des systèmes barbares. Et surtout, il faudra rester très prudent.  Certains miliciens se spécialisent dans la traque dans les systèmes de haute sécurité.

Réactions (12)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

697 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (843 évaluations | 66 critiques)
7,7 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2359 y ont joué.