EVE Online, l'expérience sandbox face à l'évolution du MMORPG

Depuis l'extension Into The Abyss, l'univers d'EVE Online s'est encore étendu d'une manière pour le moins inattendue pour les habitués du MMORPG. Plongé dans une bulle, le joueur solitaire dispose de son menu à la carte. L'expérience sandbox se veut plus accessible et surtout répondre aux attentes des joueurs.

EVE Online, l'expérience sandbox face à l'évolution du MMORPG

Eve Online fait figure d'immense bac à sable sur le modèle sandbox, quand le joueur vit dans un univers partagé par des milliers d'autres qui vont se saisir de chaque grain pour bâtir et détruire vaisseaux et structures. Au joueur de se trouver une place dans l'univers, suffisamment étendu pour presque offrir à chacun la sécurité attendue ou des cibles à traquer. Le choix de l'activité amènera le pilote à sillonner le monde persistant, un écosystème où les autres pilotes se chargeront de donner un sens à cette vie virtuelle.

Ainsi il serait inutile de miner sans industriels pour acheter les récoltes, de même point de nécessité de produire des vaisseaux sans amateurs d'explosions. Chaque étape peut se révéler dangereuse, quand une attaque suicide fera exploser la barge de minage, quand un concurrent économique viendra impacter le marché ou quand une alliance déclarera qu'une constellation devient son terrain de chasse. Toutes ces interactions sont le postulat d'EVE Online, le principe d'un MMORPG où l'autre joueur peut tout faire basculer à chaque instant.

L'extension Into the Abyss peut être vue comme l'exception qui confirme la règle, car elle plonge le joueur dans des abysses où lui seul peut aller. Embarqué dans un croiseur, il peut faire abstraction du danger que représente les autres joueurs car il rentre dans une bulle durant vingt minutes. Le danger viendra donc de l'IA, dont le menu est certes prévisible si l'on prend le temps de se renseigner, mais corsé. Ma première session s'est conclue à la dernière seconde, digne des films d'action de Hollywood avec le compteur de la bombe poussant à retenir son souffle.

Sans occulter les époustouflants environnements visuels des abysses, ni la rudesse de ses autochtones, le temps est bel et bien le principal enjeu de l'extension Into the Abyss. Cette activité vise à répondre à une demande : « du fun et de l'action immédiate » comme l'évoquait CCP X-Type dans un entretien qu'il nous avait accordé. L'enjeu est bel et bien de concilier les joueurs d'aujourd'hui avec un MMORPG qui veut évoluer avec son temps, à l'image de ses graphismes. Le risque est cependant de dénaturer l'expérience sandbox d'EVE online, à l'image de l'évolution du genre.

Concilier l'immédiateté et le MMORPG

Il est ainsi devenu vital de raccourcir le temps sur les MMORPG, des téléporteurs pour se déplacer au matchmaking pour constituer un groupe d'aventuriers. La progression se veut toujours plus rapide, pour arriver au contenu de haut niveau qui ne sera jamais développé aussi rapidement que complété par les joueurs. L'attente devient frustration, poussant le joueur à migrer sans cesse vers d'autres horizons vidéo-ludiques. La notion de communauté s'estompe alors, noyée dans des mégaserveurs ou des mondes partagés chargés de maintenir l'illusion d'être toujours entouré sans pourtant interagir. Répondre à l'immédiateté, c'est potentiellement faire une croix sur le long terme. Inutile de perdre du temps à creuser quand tout coule de source.

EVE Online: Lifeblood

EVE Online reste un MMORPG dont le développement s'inscrit sur les années, même si la vision de CCP Seagull avec la colonisation de l'espace par les joueurs est devenue plus floue avec son départ. Les fondamentaux sont toujours bien présents, mettant l'interaction entre les joueurs au centre du jeu. L'image d'un membre de ma corporation activant -- depuis la raffinerie que l'on avait installée -- la fracturation d'un monolithe lunaire pour créer un champ d'astéroïdes dans l'espace restera ainsi longtemps gravé dans ma mémoire, à moins de jouer avec un certain Alzheimer.

La réponse à l'immédiateté se trouve certainement dans un équilibre, aussi fragile que précieux. Ne plus demander aux joueurs d'investir du temps dans un MMO, c'est aussi rejoindre l'expérience d'un jeu solitaire calibré à l'heure près. Je persiste à penser que l'univers d'EVE Online est assez vaste pour accueillir suffisamment de profils de joueurs pour le rendre unique en son genre. Car il ne s'agit pas de proposer toujours plus de quêtes et de donjons pour renouveler à chaque extension son intérêt, mais bien de donner toujours plus de raisons de vivre dans un univers qui prend vie grâce à ses joueurs. Jouer à EVE Online, c'est contribué chaque jour à donner vie à un MMORPG.

Le paradoxe du joueur de MMO

Et pourtant, je suis le premier à me plonger avec un plaisir certain dans ces fameuses abysses, pour profiter d'une aventure calibrée à l'avance. Cela ne m'empêche pas de partir à d'autres moments en flotte pendant des heures dans des traques -- organisées par un commandant de flotte de ma corporation, merci à lui -- d'autres joueurs. Je veux du contenu accessible immédiatement, tout en conservant la profondeur d'un jeu qui ne doit pas renier son identité. Et à force de vouloir toujours tout, je me retrouve parfois avec pas grand-chose à l'image de trop nombreux MMO qui ont tentés de s'inscrire sur tous les registres. Le joueur est plus enclin à se diriger vers du contenu rapide et accessible, au risque de délaisser le contenu de fond qui n'aura de sens que si l'on s'en saisit, telle l'arène qui prend le pas sur le PvP en monde ouvert. Trop de MMORPG sont des vitrines cachant des magasins vides, dont on se lasse en moins d'une saison faute de profondeur.

Nationalisme

On peut alors rester suspendu aux promesses d'un avenir meilleur, au risque d'être inexorablement déçu. L'essentiel est de jouer, s'amuser et contribuer à construire des MMO à la hauteur de nos attentes. Les retours et l'investissement des joueurs sont ainsi essentiels, tout en évitant le lèche-vitrine laissant penser qu'on peut se contenter de superficiel. Je n'ai pas assez de temps pour profiter pleinement de mon expérience sur EVE Online, et il me faudra encore bien des années avant d'en faire le tour, car l'expérience est renouvelée à chaque fois que j'y rencontre de nouveaux joueurs.

Et c'est l'une de mes réponses, le MMORPG doit rester un lieu permettant aux joueurs de se rencontrer. Mon attente d'EVE Online est que ce jeu unique en son genre donne toujours plus d'outils à ses joueurs, pour construire et détruire et bâtir une véritable civilisation dans un univers virtuel. La profondeur d'un jeu n'a de sens que si les joueurs acceptent de s'en saisir. Et si finalement EVE Online n'est pas au rendez-vous, cet univers se transformera en un désert tombant dans l'obscurité pour l'éternité.

Réactions (20)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

702 aiment, 119 pas.
Note moyenne : (853 évaluations | 66 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(454 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

907 joliens y jouent, 2368 y ont joué.