Une trahison décapite une alliance majeure d'EVE Online

Si l'histoire d'EVE Online est émaillée de trahisons, celle qui a entraînée la chute de l'alliance Circle of Two restera dans les annales du MMORPG, même si l'on touche ici les limites du jeu.

Une trahison décapite une alliance majeure d'EVE Online

Je commence cette histoire par une image, celle d'une capitale tombée sans combattre entre les mains de l'ennemi. Des bulles apparaissent pour bloquer toute possibilité de fuite des forces prises au piège à l'intérieur de la citadelle, mais aussi pour écrire un « LoL » dans l'espace. Pour certains, il y a effectivement de quoi rire. Pour d'autres, le réveil se révèle particulièrement difficile. Celui qui se fait appeler The Judge, le traître de cette histoire n'en a cependant pas terminé avec gigX, le chef de l'alliance Circle of Two qu'il a côtoyé durant cinq années.

Ainsi le désormais ex-officier diplomate de CO2 -- également membre du conseil des joueurs (CSM) de CCP -- sait que la réaction de gigX sera tout sauf mesurée. Il veut donc retransmettre en direct sur Twitch la réaction de ce dernier, quand il découvrira que sa capitale a été livrée à son ennemi Goonswarm Federation. Fidèle à ses coups de colères, gigX veut obtenir des renseignements pour démasquer The Judge dans la vraie vie, dépassant le cadre du jeu. Cette démarche et les menaces qui les accompagnent sont reportées immédiatement par les joueurs assistant à la mise en scène, entraînant le bannissement définitif du chef de l'alliance Circle of Two.

Le traître a expliqué sa démarche dans une lettre ouverte, signant ainsi un coup de maître en la matière. Certains salueront l'exploit d'avoir joué durant plus de cinq années pour se hisser dans la hiérarchie d'une alliance pour mieux la détruire, d'autres conspueront la traîtrise. Le sac des arsenaux et le transfert du contrôle des citadelles font estimer le coût de cette trahison à plus de mille milliards d'ISK pour CO2, mais il s'agit surtout de la fin d'une alliance majeure d'Eve Online ayant compté un temps plus de 5000 membres. Privée de son chef, les différentes composantes vont ainsi se disperser à travers New Eden, tandis que d'autres quitteront tout simplement cet univers.

Petite réflexion

Parmi tous les autres MMORPG, EVE Online continue de se distinguer par sa dimension communautaire, quand les mécaniques sandbox laissent un univers entre les mains des joueurs, pour le meilleur et pour le pire. On peut ainsi se noyer dans une telle profondeur, capable d'engloutir en une nuit des années d'une vie qui reste aussi virtuelle qu'éphémère.

Réactions (179)


Que pensez-vous de EVE Online ?

695 aiment, 116 pas.
Note moyenne : (841 évaluations | 66 critiques)
7,6 / 10 - Très bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(450 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2358 y ont joué.