Rétrospective de l'année 2017 pour l'univers d'EVE

Conclusion d'une année difficile pour le studio CCP Games, cette rétrospective revient sur les principaux événements qui ont marqué le MMORPG EVE Online et les productions gravitant à sa périphérie.

L'extension Lifeblood d'EVE Online, entre refontes et nouveautés

Rétrospective de l'année 2017 pour l'univers d'EVE

Avec l'extension Lifeblood, le studio CCP mise une nouvelle fois sur du contenu créé par les joueurs, tout en poursuivant un travail de longue haleine pour enrichir l'univers de New Eden. La refonte de l'extraction lunaire -- où les joueurs vont créer des champs d'astéroïdes -- se positionne ainsi clairement sur le registre sandbox. La guerre des ressources -- du minage dynamique -- et la création d'une Agence -- condensant les activités PvE -- visent plutôt les joueurs picorant parmi le panel d'activités en empires. La refonte initiée après l'extension Incarna des différents pans d'EVE Online est donc toujours en cours après toutes ces années, transformant lentement mais surement un MMORPG toujours aussi unique.

Car parmi tous les autres MMORPG, EVE Online continue de se distinguer par sa dimension communautaire, quand les mécaniques sandbox laissent un univers entre les mains des joueurs, pour le meilleur et pour le pire. On peut ainsi se noyer dans une telle profondeur, capable d'engloutir en une nuit des années d'une vie qui reste aussi virtuelle qu'éphémère. Ainsi encore cette année, une trahison a décapité une alliance majeure du jeu.

EVE Online se rapproche du modèle free-to-play

Les comptes Alpha pouvant évoluer gratuitement dans l'univers d'EVE Online ont vu leurs possibilités repoussées, la limite de compétences passant notamment de 5 millions à 20 millions. Le but de la manoeuvre est bien d'augmenter la puissance de feu des joueurs disposant d'un compte gratuit, avec encore suffisamment de contraintes pour inciter à basculer sur un abonnement. Promesse oubliée, des injecteurs sont désormais vendus aux comptes gratuits pour gagner des points de compétence plus rapidement, jouant sur la frustration de devoir prendre son temps.

Pour les comptes gratuits, le champ des possibles est donc étendu. Certaines corporations proposent d'ailleurs des activités calibrées pour ce profil de joueurs, quand les finances sont trop justes pour s'adonner à un jeu. On précisera toutefois qu'il est toujours possible de payer son abonnement avec l'argent gagné en jeu, nécessitant toutefois un certain investissement. Certaines activités sont par contre ouvertes sans contrainte aux comptes gratuits, tel Project Discovery avec la recherche d'exoplanètes.

La recherche de véritables exoplanètes

Project Discovery

Après la recherche de protéines du corps humain, le programme scientifique Project Discovery s'est lancé dans le traitement de données issues du télescope spatial CoRot. Ce dernier a scruté l'univers, recueillant d'innombrables informations dont des baisses de luminosité en provenance de soleils, quand un objet céleste se place entre le soleil et le télescope. C'est justement cette baisse qui va être relevée par les analystes, explorant l'univers à partir d'un mini-jeu d'EVE Online.

Relativement austère et moins abordable que le premier volet de Project Discovery, ce deuxième épisode conserve toutefois cet attrait unique d'une contribution bien réelle à la recherche scientifique. Les contributions se mesurent ainsi en millions, tandis que cela permet en jeu de gagner un petit pécule et des apparences de vaisseaux dédiées sans risque.

Quand la réalité n'est plus virtuelle sur EVE : Valkyrie - Warzone

La vitrine de CCP Games en matière de réalité virtuelle a été rattrapée par la dure réalité, quand le studio réalise qu'il s'est positionné sur un secteur qui n'est pas encore rentable. La mise à jour Warzone permettant de jouer à EVE : Valkyrie sans casque de réalité virtuelle n'est que le sommet de l'iceberg, CCP Games ayant abandonné cette année la réalité virtuelle pour se focaliser sur EVE Online et les mobiles avec notamment Project Aurora.

Cette restructuration a conduit à la fermeture de CCP Atlanta -- à l'ouvrage sur World of Darkness puis Sparc -- et la mise en vente des locaux de CCP Newcastle -- travaillant sur EVE : Valkyrie -- dont les effectifs ont basculé vers l'antenne londonienne. L'équipe en charge de la communauté d'EVE Online a également été touchée, avec plusieurs départs recensés. Le recentrage sur EVE online a donc ses limites, d'autant plus quand CCP annonce recruter pour un « nouveau MMORPG extrêmement ambitieux ».

Retrait des quartiers du capitaine, une porte se ferme sur EVE Online

Incarna_004.jpg

Vestige des ambitions de l'extension Incarna, les quartiers du capitaine où l'on peut se mouvoir avec son personnage ont été retirés du MMORPG. Longtemps en question, l'ouverture de la porte ouvrant vers le reste de la station pour croiser d'autres joueurs a trouvé cette année une réponse. Et pourtant, rien n'est joué. Toujours dans l'ombre, le projet de FPS dans l'univers d'EVE reste une possibilité chimérique de fouler les mondes d'EVE Online.

Quand CCP apprend (toujours) à viser

Depuis plusieurs années, CCP Games a dans ses cartons le projet de refonte de Dust 514. Il s'agit sur papier de proposer une expérience FPS complémentaire à EVE Online, avec des interactions encore à déterminer. Si Project Nova a brillé par son absence en 2017, on a toutefois appris cette année que le développement avait basculé de CCP Shanghai au QG islandais. Le studio Sumo Digital (LittleBigPlanet 3, Dead Island 2) a également été missionné par CCP pour apporter son expertise et améliorer sa copie.

Une fin (non) programmée pour Perpetuum

Parmi les productions sandbox, Perpetuum (2010) se rapprochait d'un certain Eve Online, dont il a attiré de nombreux joueurs lors de la crise d'Incarna. Le studio hongrois Avatar Creations n'a cependant pas su retenir cet afflux de joueurs, faute notamment à l'époque d'une limite de capacité pour le serveur unique. Le lancement sur Steam fut l'ultime et vaine tentative pour sauver une vision du MMORPG, sans jamais arriver à conserver une communauté suffisamment importante pour pérenniser son exploitation. Perpetuum resta ainsi un jeu de niche, du sandbox avec pourtant son lot de conflits pour se partager les ressources d'un monde futuriste.

Le sort de Perpetuum rappelle que la persistance d'un MMORPG est loin d'être éternelle, et qu'il est essentiel de disposer d'une communauté suffisamment importante pour continuer d'insuffler une dynamique. Parmi les multiples échecs de CCP Games, EVE Online reste la seule véritable réussite qu'il est vital de ne pas négliger.

Les perspectives pour 2018

Vision du futur - Stargate

En 2013, CCP Seagull partageait une vision du futur d'EVE Online, avec la colonisation de l'espace par les joueurs et en clé de voute la construction de portes des étoiles. Les années passent et lentement mais surement, les joueurs construisent de nouvelles structures -- avec des citadelles, des usines et des raffineries -- dans l'espace. Il reste à voir jusqu'où CCP pourra pousser ce concept, pour permettre aux joueurs de bâtir des empires et surtout les inciter à les faire tomber.

Je garde toujours l'espoir que le dormeur va se réveiller, et introduire toujours plus de gameplay et d'activités pour continuer d'insuffler une vie dans l'univers de New Eden. Cela peut passer à la fois par de nouveaux jeux interagissant avec EVE Online mais aussi avec des extensions dans la veine des premières années, quand les développeurs fourmillaient de nouvelles idées certes plus ou moins réalisables mais avec le mérite d'exister.

EVE-JeuxOnLine

Le rédacteur que je suis éprouve un certain sentiment de solitude depuis plusieurs années, ce qui s'est vérifié encore une fois en 2017. J'ai poursuivi une chronique avec des tranches de vie, au gré de mes pérégrinations à travers New Eden avec du wormhole en ligne de mire. Si des bonnes volontés veulent informer et guider la communauté francophone, vous pouvez me contacter. Je peux également proposer aux corporations de partager des guides en échange d'une exposition sur le site. Concernant les forums, une certaine quiétude règne depuis toujours et cela n'a pas changé cette année. Merci à tous ceux qui sont passés par ici durant l'année, en espérant encore vous croiser par la suite.

La vidéo de l'année

Réactions (19)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

702 aiment, 118 pas.
Note moyenne : (852 évaluations | 66 critiques)
7,2 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(454 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

907 joliens y jouent, 2367 y ont joué.