EVE Online, ce MMORPG en pleine adolescence

Alors qu'il a soufflé cette semaine ses 15 bougies, le MMORPG spatial EVE Online continue de grandir malgré quelques crises existentielles. Si certains s'interrogent sur son avenir, CCP Games va tenter de tenir la barre.

EVE Online, ce MMORPG en pleine adolescence

Cauchemar des parents, l'image d'un adolescent incrusté sur un canapé peut renvoyer celle de l'immobilisme sans avenir. Alors qu'il affichait depuis sa naissance (2003) une croissance modèle, Eve Online a connu quelques écarts de conduite au début de son adolescence, quand il a tenté d'incarner (2011) d'autres valeurs que les siennes. Cet enfant prodigue doit alors traverser quelques rebellions, avant de sombrer selon certains dans un immobilisme dépressif, loin d'être dans l'air du temps.

Si la porte s'est depuis refermée sur cette histoire, il n'en reste pas moins que le bébé de CCP Games continue bel et bien de grandir. Du haut désormais de ses 15 ans, il aligne toutes ses dents mais un appareil dentaire est encore de rigueur pour les aligner correctement, alors que ses parents s'inquiètent pour le régler sans mutuelle. On en revient souvent à la responsabilité parentale en cas de crise d'adolescence, mais il faut admettre -- sans jugement aucun -- que les nombreuses infidélités du papa n'ont pas du aider. Le retour du CEO Hilmar Veigar Pétursson -- qui a d'ailleurs repris le jeu -- dans le développement marque une inflexion notable, l'espoir de voir CCP Games moins négliger sa première production. Cette réalité loin d'être virtuelle rappelle qu'EVE Online a toujours besoin d'attention, mais dont l'avenir reste néanmoins à définir.

EVE Online aujourd'hui

L'immobilisme apparent cache pourtant un travail de refonte important pour assainir des pans entiers d'EVE Online, voire de s'affranchir du code originel avec la prochaine extension Into the Abyss. Cette extension est d'ailleurs calibrée pour le joueur solitaire, au grand dam d'une partie des joueurs qui considère son concept comme une trahison de la dimension sandbox d'EVE Online. Chaque raillerie est pourtant un appel du pied à CCP pour qu'ils n'oublient pas le coin de l'univers dans lequel ils vivent, toujours ce besoin d'attention bien légitime. Les précédentes extensions se sont par contre chargées des structures permettant de coloniser l'espace, déployées en remplaçant des plus anciennes. Des citadelles impactant l'équilibre de l'univers, des usines pour produire ou des raffineries créant des ceintures d'astéroïdes autour des lunes, telles sont ces structures apparues dans l'espace.

Hilmar Veigar Pétursson

Les activités possibles en jeu n'ont toutefois pas réellement évoluées depuis plusieurs années, et cela fait passer notre adolescent pour un vieux garçon pétri d'habitudes. Faute en partie à un manque de nouveauté -- chaque coin de l'univers attendant des mesures de CCP --, la population continue alors de décroitre, tandis qu'EVE Online continue d'étendre son offre gratuite pour tenter de compenser. Ce lent déclin est-il irrémédiable ? EVE Online affiche pourtant ses atouts.

EVE Online bombe ainsi le torse quand il s'agit d'afficher ses performances, avec ses batailles dantesques capables de décrocher des records mondiaux. Le système de chat va jusqu'à s'externaliser du serveur pour améliorer les performances dans ce genre de situation, tout en préparant de futures fonctionnalités. Quand les MMORPG qui prennent de l'âge peuvent se retrouver coincés par le carcan technique, EVE Online se donne bien plus d'air sur ce point.

Mais là où EVE Online n'a pas à rougir, c'est surtout quand il s'agit de s'afficher avec une belle peau nette et sans points à écraser, le comble de l'adolescent. Les graphismes sont ainsi toujours à la pointe du genre, et l'on peut s'écarquiller les mirettes en approchant un soleil. Résumer l'intérêt du jeu au graphisme serait toutefois superficiel comme pensée, nécessitant de se pencher sur la question du fort intérieur, la principale qualité d'EVE Online. Expression du sandbox, chaque action d'un joueur contribue à l'univers de New Eden, à l'image d'une ville se développant -- ou périclitant -- grâce à ses habitants. Chaque quartier a ses spécificités, ses règles, ses familles et ses usages, les habitants se croisant au centre commercial ou vivant reclus dans leur coin. Certains sont pacifiques, d'autres agressifs tandis que certains retournent leur veste. Et une constante dans cette ville, le nouveau venu est toujours accueilli les bras ouvert par la communauté quand il arrive pour s'installer, à condition d'éviter les mauvaises rencontres. Rare sont pourtant les joueurs à ne pas vouloir régulièrement déménager, jusqu'au moment où ils considèrent avoir fait le tour et partent vers de nouveaux horizons.

15 ans pour un MMORPG, vraiment l'adolescence ?

EVE Online: Lifeblood

Si l'on fait un petit tour sur l'encyclopédie JoL, on constate que l'essentiel des MMORPG sortis comme EVE Online en 2003 sont disparus ou sous respirateur artificiel. On comprend donc qu'il n'est pas commun de voir un MMORPG de cet âge, qui vieillissent plus vite à l'image des chiens. Et si l'on ne veut pas abandonner son MMORPG à la première aire d'autoroute, il est essentiel que notre adolescent sorte de son canapé et s'active en quête de nouveautés et d'air frais. Il manque peut-être cette épice qui multiplierait l'appétit des joueurs et embraserait le 0.0 par l'enjeu des conflit, alors qu'on contraire l'empire n'aspire qu'à toujours plus de tranquillité. EVE Online a pourtant désespérément besoin de cet électrochoc qui attirera -- ou fera revenir -- des joueurs d'autres horizons, aux profils suffisamment différents pour peupler tout un univers.

Certes le jeu n'échappera pas aux traumatismes de son enfance, quand on le comparait à un tableau Excel ou que l'on conspuait sa manière de jouer. Son originalité continue pourtant de le distinguer des autres, jouant sur sa profondeur d'esprit, toutes ses possibilités font qu'il reste unique en son genre, encore aujourd'hui. Peu de MMORPG peuvent prétendre faire honneur à cet acronyme, EVE Online est parmi eux. Le joueur est réellement un acteur du jeu, et non un figurant d'un scénario créé de toutes pièces. Et un jour EVE Online quittera l'adolescence, gagnant en maturité et en expérience pour étoffer toujours plus son curriculum vitæ. On grandit toutefois pas tout seul, une vie saine et équilibrée, une vision claire de son futur, rester droit dans ses bottes pour éviter la scoliose seront autant d'éléments à prendre en compte pour en assurer l'avenir.

Réactions (15)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

701 aiment, 118 pas.
Note moyenne : (851 évaluations | 66 critiques)
7,3 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(454 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

906 joliens y jouent, 2367 y ont joué.