Tranche de vie sur EVE Online - Plongée dans les abîmes

Disponibles depuis l'extension Into the Abyss, les abîmes Deadspace sont du contenu PvE à compléter en solitaire ou en groupe. D'une durée de vingt minutes maximum, les abîmes s'affaissent alors entrainant avec elles le joueur et son vaisseau s'il n'en est pas sorti à temps.

Abyssal Deadspace

Quand on explore les tréfonds de l'univers de New Eden, on tombe parfois sur des filaments permettant de décrocher son billet pour les abîmes Deadspace. Ce concept introduit à la faveur de l'extension Into the Abyss propose de plonger dans un donjon calibré pour le joueur solitaire en croiseur ou pour trois pilotes en frégate. Et il restera vingt minutes pour en sortir, car la facture sera sinon salée, enfin du moins le prix de son vaisseau et des implants branchés à son cerveau -- l'évolution future du Neuralink d'Elon Musk -- qui partiront en fumée dans une ultime explosion. L'expérience du MMORPG sandbox EVE Online se confronte à l'évolution du genre, quand on veut du contenu accessible instantanément.

Loin de l'espace bien connu des pilotes, l'abîme Deadspace prend la forme de trois poches en milieu hostile délimitées par un mince liseré rouge dans l'espace, avec une mort pratiquement instantanée si l'on en déborde. Les autochtones sont tout aussi hostiles, les incompréhensibles triglavians que l'on ne connaissait pas jusqu'alors. Mais à force d'être dérangés dans leurs abîmes, les triglavians ont décrété qu'ils allaient se venger en envahissant les systèmes sécurisés. Au passage, merci à eux de faire foirer les voyages de long cours en pilotage automatique.

On peut se lancer dans les abîmes à tous les niveaux, à commencer par des vaisseaux accessibles pour les petites bourses. Mais quand il s'agit de monter en difficulté, on vise de l'équipement se chiffrant à quelques milliards d'ISK. Le risque de pleurer en cas de perte est relativement élevé, car la difficulté est bien réelle. Et car cela reste EVE Online, on peut également imaginer des joueurs vous attendre à la sortie pour ajouter une belle prise à leur tableau de chasse. Les abîmes ne sont toutefois pas qu'une question d'équipement, nécessitant de bonnes connaissances de son vaisseau et de l'environnement.

On prend des claques

Abyssal Deadspace

Il y a toujours une part d'appréhension avant de plonger, car « veni, vidi, vici » est la seule réplique valable dans les abîmes. Et comme quand on part en périple, on vérifie bien le contenu de son inventaire car le demi-tour n'est pas une option dont on peut s'acquitter une fois le billet composté. Et on prend alors la première claque, quand on découvre les décors époustouflants des abysses. Le MMORPG EVE Online nous réserve bien des surprises en terme d'évolution, d'autant que l'extension Into the Abyss a été une première permettant aux développeurs de prendre des distances avec le code originel du jeu.

On va toutefois éviter de s'emballer, la deuxième claque arrivant dans la foulée. Un cuirassé triglavian vient de m'envoyer une patate qui m'a enlevé l'ensemble de mon bouclier, signe que je dois à tout prix accélérer et soigner ma transversale pour aller lui compter fleurette de manière rapprochée. Ma seule chance vient du tracking relativement faible du cuirassé, sauf qu'une tourelle en prodiguant autour d'elle se trouve entre nous et que ma trajectoire initiale l'encourage à s'en approcher.

C'est le moment d'appuyer sur le bouton spécial « oh putain, je suis dans la merde », le module Assault Damage Control II me donne quelques secondes de répit, déterminantes pour donner à mon microwarpdrive suffisamment de poussée pour finalement réussir à me coller au vaisseau ennemi. Je peux enfin l'orbiter et souffler un coup, me restant qu'à appliquer des dégâts. Et c'est le scénario facile, car une frégate aurait pu venir me coller et réduire drastiquement ma vitesse, où comment couper les ailes à un poulet.

La force de l'apprentissage

Si l'aléatoire est toujours un peu de mise, certaines constantes sont à apprendre pour limiter la part de risque dans ces sombres contrées. Il faut ainsi répertorier les capacités du panel de vaisseaux ennemis que l'on y rencontre. Le but de la manoeuvre est d'établir la liste des cibles prioritaires, mais aussi la bonne distance à avoir. Il faut en coller certains et carrément décrocher d'autres, l'armement triglavian ayant pour précepte de voir sa puissance augmenter quand il peut appliquer des dégâts dans la durée.

Into the Abyss

Il est également question des structures que l'on rencontre, certaines tours distillant des dégâts utiles pour se débarrasser de drones encombrant, mais neutralisant ses missiles si l'on tire sur ce registre. Des nuages vont appliquer des pénalités, pouvant occasionner quelques surprises si l'on ne prend pas garde. Pour ne pas voir trop souvent son corps flotter dans l'espace, il est donc essentiel de débuter par le filament calm ouvrant la voie vers les abîmes les plus accessibles, pour ensuite monter en gamme lorsqu'on a saisi les différentes règles régissant ces contrées à part de l'univers de New Eden.

On va ainsi orienter ses choix de vaisseau et d'équipement en fonction du filament choisi, car les différentes abîmes ont des propriétés différentes. Ainsi un Firestorm Filament amènera le pilote dans des abîmes où la résistance thermique est réduite de 50%, mais le niveau du blindage augmentée de 50%. On va donc oublier un équipement reposant sur le bouclier dans ce cas, tout en orientant ses dégâts prodigués.

Et au fil des poches explorées, on peut mettre la main sur des livres de compétence pour maîtriser la technologie triglavian, des plans et des ressources pour construire leurs vaisseaux ou des mutaplasmides capables de modifier des statistiques de certains modules. Sinon, les données récoltées sous la forme de Triglavian Survey Database peuvent être revendues dans certaines stations pour faire rentrer directement des ISK sur son compte en banque et anticiper sereinement la prochaine explosion.

Source : https://eve.jeuxonline.info/article/14233/tranches-vie-eve-online

Que pensez-vous de EVE Online ?

705 aiment, 123 pas.
Note moyenne : (859 évaluations | 66 critiques)
6,9 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(456 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

909 joliens y jouent, 2376 y ont joué.