Tranche de vie sur EVE Online - Se battre contre un panda géant

Mes aventures en 0.0 prennent une nouvelle tournure, plus douloureuse car fricoter avec un panda géant s'avère être une mauvaise idée. Rien n'est immuable sur un MMORPG sandbox comme EVE Online.

Panda géant

Le panda géant (Ailuropoda melanoleuca) est habituellement représenté mangeant paisiblement du bambou plutôt que chassant, ce qui ajoute à son image de l'innocence. En effet, bien que classé parmi les carnivores, cet animal se nourrit principalement de végétaux. Son régime alimentaire est constitué à 99 % de végétaux, quasi uniquement de bambous (jusqu'à 20 kg par jour), bien que cette plante soit peu digeste, mais peut inclure ponctuellement d'autres végétaux, et même un peu de viande (petits rongeurs, poissons...).

Son origine de carnivore explique d'ailleurs qu'il dispose d'un système digestif capable de digérer de la viande. Son microbiote serait plus proche de celui de ses homologues carnassiers ou omnivores, que de celui des herbivores stricts. Il possède peu des bactéries que l'on retrouve chez les herbivores, tels que les ruminants, qui décomposent la cellulose, composant principal du bambou. Les scientifiques pensent que les pandas ont commencé à manger du bambou à une époque lointaine où les autres sources de nourriture sont devenues rares, et auraient vécu sur cette niche alimentaire depuis quatre millions d'années comme nous le précise la page Wikipédia dédiée.  

Cette espèce qui devrait se poser des questions sur son alimentation est l'emblème de la Chine, mais aussi de Fraternity., l'une des principales alliances sur le MMORPG spatial EVE Online. Cette alliance compte un peu plus de 15.000 personnages, principalement des joueurs chinois comme le laisse deviner le choix de l'étendard.

Déclaration de guerre

L'alliance Fraternity compte une certaine part de ses joueurs se consacrant jour et nuit à engranger des ISK, car l'argent est à la fois le nerf de la guerre mais aussi un accélérateur de compétences sur EVE Online. Les récents changements apportés par CCP Games à la répartition des richesses en jeu ont toutefois bousculé les habitudes. En effet, l'appauvrissement des ressources voulu par le studio fait que les bambous surexploités ne peuvent plus combler autant l'appétit des pandas, régime alimentaire loin d'être équilibré à la base. Il faut donc migrer régulièrement vers de nouveaux pâturages, occupés par d'autres espèces.

Parmi les concernés par la transhumance des pandas, l'alliance francophone en 0.0 Toilet Paper dont je fais partie est une victime désignée, tel un rayon de PQ au supermarché le lendemain d'annonce d'un confinement. En raison d'un rapport de force d'un pour quinze, la fin de l'histoire est déjà connue. Toutefois, les événements qui vont survenir d'ici là peuvent être assez intéressant.

Longtemps une rumeur, renforcée par l'insistance à harceler ses voisins, l'éviction de l'alliance s'est confirmée au moment où une citadelle Fortizar ennemie est posée juste devant notre capitale à D7-ZAC. Le signal a été entendu, car tous les canaux de communication ont été activité pour rameuter le maximum de monde. Trois flottes et un Nyx plus tard, la facture pour Fraternity est de 130 milliards ISK au prix de quelques sacrifices. La guerre est déclarée.

Un autre jeu commence

La spécificité d'EVE Online est bien de proposer autant de possibilités dans un même MMORPG. Un quotidien bien installé peut ainsi basculer du jour au lendemain. Dans le cas présent, le moment est donc venu pour faire du ménage, en rassemblant et triant les affaires dispersées à travers le territoire, pour mieux les rapatrier en sécurité. La mobilisation des joueurs spécialisés dans le transport est alors particulièrement mis en valeur, alors qu'ils sont de base essentiels à la bonne santé de l'alliance en fournissant dans les contrées reculées de quoi jouer.

Propagande

Et l'on ne sera pas les seuls à y jouer, car d'autres peuples concernées par la migration des pandas va s'agglomérer pour former Freemen of the North, une coalition de circonstance dont le nom vient pour l'anecdote de Noraus lui-même, le leader de Fraternity. La propagande se met en marche, car il sera essentiel de préserver le moral des troupes dans la durée.

Le quotidien est désormais d'avoir des joueurs aux aguets dans la plupart des systèmes, afin de pouvoir harceler l'ennemi. Le but de la manoeuvre est à la fois d'empêcher l'adversaire de faire de l'argent chez lui, tout en diminuant le niveau de défense des systèmes stellaires. Des opérations de minage sont organisées pour remplir les caisses. Les combats vont également changer d'horaire, car les attaques se passeront sur les fuseaux horaires chinois. Inutile d'espérer d'avoir suffisamment d'effectif un midi en semaine, il faudra alors concentrer les fenêtres de tir sur les weekends.

La gestion des fuseaux horaires est un véritable enjeu stratégique, car les défenses du côté de Toilet Paper se feront sur les créneaux européens quand la Chine dort paisiblement. Si ce décalage fait durer le conflit, la géopolitique va également entrer en jeu. Car au sud, le conflit de la World War Bee II a atteint son paroxysme avec la bataille de M-2, quand la coalition PAPI voit une grande partie de sa flotte de Titans perdue ou coincée pour un temps. Un membre de PAPI moins impliqué y voit de son côté une opportunité de plier bagage, je vous laisse devenir qui.

En parallèle du rapatriement dans le nord de l'ensemble de ses troupes, Fraternity s'adjuge les services d'une alliance américaine, NullSechnaya Sholupen, pour encore plus renforcer ses effectifs sur les créneaux horaires US en lui promettant les territoires conquis. Ce pacte est conclu dans le sang en posant une Keepstar à M-OEE8 l'entrée de la région de Tribute. Le rouleau compresseur est en marche, presque inexorablement.

Un petit village...

En l'absence de potion magique, il faut savoir s'adapter aux différentes situations. Quand il est nécessaire de détruire une nouvelle citadelle posée dans D7-ZAC, il faut juste renoncer à l'arrivée de plus de 600 adversaires, pratiquement autant que l'ensemble des personnages de l'alliance. Et une autre fois, en profitant de quelques malentendus, on se retrouve à bord d'un petit bomber pour arriver à nos fins. Pour visualiser la scène, il suffit d'imaginer une nuée de moustiques harcelant des pandas. Autre grand moment de cette bataille, une mauvaise manoeuvre de notre commandant de flotte a instantanément vaporisé la flotte en atterrissant dans le périmètre de sécurité de la citadelle attaquée. Pour visualiser la scène, il suffit d'imaginer une nuée de moustiques percutant une baie vitrée.

Autre manière de piquer au vif son adversaire, une politique de guérilla se met en place en visant les infrastructures, plus particulièrement le réseau de circulation ou les citadelles disséminées à travers l'immense territoire ennemi. On perturbe ainsi la logistique, multipliant les objectifs et les opportunités tout en cultivant l'agacement chez son prochain. La capacité de projeter toute une horde de moustiques assoiffés à travers l'espace devient appréciable, une activité à part entière.

Je profite d'ailleurs d'une flotte du genre pour écrire ces lignes, en attendant qu'un chasseur trouve une proie. Le week-end est toutefois assez actif, voire un peu trop pour écrire de manière efficace. Ah ça hurle sur les canaux de discussion, il faut empêcher Fraternity d'imposer sa souveraineté sur un nouveau système. On dispose de sept minutes pour s'y rendre, tout va bien.

Source : https://eve.jeuxonline.info/article/14233/tranches-vie-eve-online

Réactions (15)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

705 aiment, 126 pas.
Note moyenne : (862 évaluations | 66 critiques)
5,7 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(456 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

907 joliens y jouent, 2383 y ont joué.