M2-XFE, le choc des titans estimé à plus de 300.000 dollars sur EVE Online

Sur le MMORPG spatial EVE Online, le conflit de la World War Bee II a connu de nouveaux rebondissements avec la bataille de M2-XFE, marquée par l'engagement -- onéreux -- des vaisseaux de classe Titan et la saturation -- complète -- du serveur.

EVE Online

Après la trêve de Noël, les hostilités ont repris avec une vigueur certaine sur EVE Online dans le cadre de la World War Bee II. Ce conflit d'envergure mobilise les plus grandes coalitions du MMO depuis plusieurs mois, avec déjà plusieurs faits d'armes dont la plus grande bataille PvP de l'histoire du jeu vidéo. La bataille de M2-XFE aurait pu battre ce record mais le serveur n'a pas su réunir les quelques 13.000 joueurs mobilisés lors du deuxième acte, mais on y reviendra.

Premier acte, la sortie des Titans

L'histoire de la bataille de M2-XFE commence avec une citadelle de l'alliance Goonswarm assiégée par la coalition PAPI. Pas vraiment originale, la scène s'inscrit dans la dynamique du moment de la World War Bee II, avec les abeilles de Goonswam tentant de préserver leur ruche qu'est la constellation de Delve des forces de PAPI. Toute la différence vient ici de l'escalade des forces engagées par la suite, de manière presque inattendue en raison du manque d'intérêt stratégique de cette place forte parmi tant d'autres.

Car s'il y a un vaisseau qui se fait discret sur EVE Online, c'est bien le Titan. Aussi puissant que précieux, il s'agit de l'arme ultime que l'on ne souhaite en aucun cas perdre. Et si la force adverse l'engage, il est nécessaire de répliquer avec une force équivalente ou de renoncer au combat. Dans le cas de M2-XEFE, ce n'est pas moins de 706 titans qui se sont fait face, sans compter les milliers d'autres vaisseaux présents dans la bataille. Jusqu'alors protégés par la citadelle, les vaisseaux Titans de Goonswarm ont finalement ouvert le feu.

EVE Online

Le premier Titan perdu se nomme Titanic Death, et d'autres vont inexorablement couler à sa suite. Chaque salve synchronisée d'une flotte réunit un temps les deux blocs d'un trait de lumière, se concluant par des flashs emplissant l'espace pour chaque explosion d'un Titan. Ces échanges vont durer des heures car aucun camp ne veut céder, jusqu'au moment où la maintenance quotidienne du MMO signera l'arrêt des hostilités pour cette fois. On fait alors les comptes et l'on constate que les pertes sont aussi vertigineuses qu'équilibrées. Goonswarm et PAPI ont perdu respectivement 123 et 125 vaisseaux de classe Titan, pour une facture globale d'environ 23 trillions d'ISK. Si l'on ramène cette somme en argent réel, même si la valeur du PLEX qui fait le lien avec ce dernier en jeu reste fluctuante, on dépasse les 300.000 dollars.

Deuxième acte, la chute du serveur

La suite de l'histoire est d'une toute autre tournure. L'enjeu généré par le premier acte avait fixé un rendez-vous immanquable pour la nouvelle fenêtre de tir -- plusieurs jours plus tard -- sur la citadelle de M2-XFE. Plus de 13.000 joueurs se sont ainsi retrouvés dans les parages pour le deuxième acte. Répartis sur 3 systèmes stellaires quand EVE Online en compte 8.000, c'est bien 35% des pilotes connectés sur EVE Online à ce moment là qui ont voulu se joindre à la fête. Je compte d'ailleurs parmi ces joueurs, en aucun cas intéressé par l'objectif mais plus pour l'opportunité de jouer les charognards. J'ai une pensée émue pour l'éclaireur de la flotte ayant sauté dans le système M2-XFE, que l'on n'a plus revu de la soirée.

En effet, le serveur n'a tout simplement pas tenu la charge. Le principe de EVE Online est de fixer aucune limite au nombre de joueurs dans un système stellaire, à l'exception du carrefour commercial de Jita avec 4.000 pilotes connectés au maximum. Dans le cas du deuxième acte de M2-XFE, plus de 12.000 joueurs ont demandé à rentrer dans le système, auxquels le serveur a répondu de manière plus ou moins aléatoire. Certains vaisseaux se sont ainsi dupliqués, présents à la fois dans un autre système et explosés dans ce dernier, d'autres ne sont jamais arrivés au bout du tunnel entre les deux systèmes à l'image de notre éclaireur, encore d'autres sont réapparus dans le système d'origine tandis que la plupart ont abandonné à force des messages d'erreur.

M2-XFE

Même le système de dilatation du temps, quand une action prend plusieurs minutes à s'effectuer, n'a pas suffi à tenir cette charge inédite. Il s'agit tout simplement de la limite technique actuelle d'un MMORPG comme EVE Online, en attendant que le studio CCP Games n'explore de nouvelles possibilités. Le record restera donc fixé pour le moment à 8.825 joueurs, réalisé lors d'une précédente bataille de ce même conflit.

Et concernant ce deuxième acte, il a été tout simplement à sens unique. Les forces de Goonswarm étaient déjà déployées, bien en place dans M2-XFE avec tous leurs chasseurs dehors pour mieux repousser les limites du serveur. Les Titans de PAPI qui ont tenté le passage ont servi de piñata, pour finalement arrondir le compteur à 337 Titans détruits durant les événements de M2-XFE. Le moral est désormais remonté du côté de l'Imperium, relançant le conflit tandis que PAPI voit certains prendre leurs distances.

La vidéo ci-dessous permet donne un aperçu du premier acte, tandis que Razorien EVE a publié comme d'habitude de superbes images sur la plateforme Flickr.

Réactions (16)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

705 aiment, 126 pas.
Note moyenne : (862 évaluations | 66 critiques)
5,7 / 10 - Assez bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(456 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

907 joliens y jouent, 2383 y ont joué.