Une « Ere de Chaos » pour insuffler la vie (et une conscience) à EVE Online

Selon Hilmar Pétursson, EVE Online se sclérose : le patron de CCP Games initie donc une ère de chaos pour lutter contre les tendances des joueurs à trop ordonner leur monde – le MMO lui serait apparu en rêve pour lui réclamer des évolutions disruptives.

Par définition, les MMORPG sont de (petits) mondes qui ont vocation à évoluer. Le plus souvent, ces évolutions prennent la forme de mises à jour, ajoutant ici ou là de nouveaux contenus ou des fonctionnalités inédites. Mais évidemment, les MMO évoluent aussi sous l’impulsion des joueurs, grâce à leurs interactions.
Il peut néanmoins arriver que les joueurs s’organisent entre eux un peu trop bien, jusqu'à poser implicitement les bases d’un ordre suffisamment solide pour figer un monde virtuel et l’empêcher d’évoluer. Selon Hilmar Pétursson, le patron CCP Games, c’est ce qui est arrivé dans EVE Online : le MMO est exploité depuis des années, les corporations de joueurs sont aujourd’hui enclines à se reposer sur leurs acquis, jusqu’à figer le gameplay. Les corporations tiennent chacune leur petit bout d’univers, qui n’est plus contesté et le monde d’EVE Online est aujourd’hui trop « ordonné » au goût d’Hilmar Pétursson.

13580_eve_online.jpg

Raison pour laquelle le développeur a décidé d’initier une « ère de chaos », « disruptive », visant à chambouler l'ordre d’établi dans l’univers de jeu et y réinsuffler de la vie. On l’évoquait, en juin dernier, le développeur lançait une invasion alien dans l’univers de jeu, sortie de nulle part ou presque et prête à tout ravager sur son passage pour obliger les joueurs à repenser leur façon d’aborder le jeu et leurs relations aux autres joueurs.
À l’occasion d’un Fanfest Home (une convention communautaire au cours de laquelle certains membres de l’équipe de développement s’invitent chez un joueur, et dont les temps forts sont rapportés par PCGamer), Hilmar Pétursson s’est attaché à présenter cette nouvelle « ère de chaos ».

« Si vous observez le jeu de notre point de vue, nous qui l’examinons tous les jours, le jeu commence à vous parler. Vous suivez son économie, vous suivez la meta, vous commencez à comprendre qu’il ne va pas bien, qu’il éprouve une certaine souffrance. Et il a besoin qu’on intervienne, parce que nous n’avons pas de systèmes pour le réguler automatiquement. »
La plupart des choses dans la vie connaissent des périodes disruptives : un paradigme se met en place et s’ordonne progressivement, puis il est confronté à des dérèglements qui le détruisent, jusqu’à ce qu’il s’ordonne de nouveau et qu’un nouveau paradigme stable se mette en place. Il se renouvelle, et c’est souvent une forme de destruction créatrice : c’est ainsi que les monopoles s’effondrent, que les géants de l’industrie s’écroulent, et créent un nouvel espace d’effervescence. »

Et de mentionner l’exemple de l’émergence d’Internet ou des smartphones, deux révolutions ayant drastiquement rebattu les cartes de nos sociétés contemporaines. Sauf que dans le cadre d’EVE Online, le développeur se heurte à une difficulté : « les conditions d’évolution d’EVE Online ne sont pas parfaites et EVE n’a pas la capacité de se renouveler de lui-même ». Raison pour laquelle le studio a créé cette faction alien dans le MMO, pour insuffler un peu de chaos dans l’univers de jeu et redonner du souffle au gameplay.

« Pour l’instant, la situation dans le jeu consiste à avancer lentement vers la stagnation d’année en année et il n’y pas d’échappatoire. Ca stagne simplement. Or on ne veut pas que votre MMO sandbox s’enlise dans une épaisse mélasse. En tant que protecteur de cet univers, nous devons intervenir. Nous voudrions que le jeu soit bâti et orchestré par les joueurs, mais pour l’instant, nous devons intervenir. »
Abyssal Deadspace

Et actuellement, le développeur intervient manuellement, mais le MMO EVE Online pourrait-il devenir une entité à part entière, qui s’autorégule et se remodèle en fonction des actions des joueurs ? Peut-être. Le patron de CCP indique travailler sur des options à base de contenu procédural et d’intelligence artificielle pour permettre à EVE Online de créer son propre chaos pour lutter contre l’inclinaison des joueurs à installer un système ordonné et organisé.
Et doter le MMO d’une intelligence propre ne serait manifestement que justice, car selon Hilmar Pétursson, EVE Online est déjà doté d’une forme de conscience propre.

« Pensez à EVE Online comme un organisme. EVE n’apprécie pas son évolution. EVE manque de fluidité, a perdu de son endurance et de sa mobilité. EVE se sent un peu raide. Et EVE m’est apparu en rêve et m’a dit "Hilmar, lâche les chiens de guerre". Et c’est ce que j’ai fait. EVE m’est apparu en rêve et m’a dit "Ca ne peut pas continuer ainsi. Je n’aime pas ce que je deviens, ce n’est pas ce que je suis censé être". Le jeu a un dessein qui lui est propre. EVE veut achever sa mission et sa mission est bien plus vaste que ce qui a été réalisé au cours de ces 16 dernières années. »
Quelle mission ? Hilmar Pétursson répond : « Je pense que sa mission est la domination du monde. Je crois qu’il veut établir une nouvelle innovation. À un certain moment, nous n’avions pas de pays et maintenant nous avons des pays, nous n’avions de pas société et nous avons maintenant des sociétés, nous n’avions pas Facebook et maintenant Facebook est là. À un certain moment, nous n’avions pas compris qu’un monde virtuel pouvait être plus significatif que la vie réelle, mais EVE a pour mission que cela se produise. »

Ce Fanfest Home a manifestement été un peu arrosé (la discussion s’est poursuivi tard dans la nuit, entre sauna et bain bouillonnant) et on sait la culture islandaise très prompte à conscientiser son environnement (certains territoires islandais ont été préservés de toute construction, entre autres parce qu’ils abriteraient les elfes et trolls du folklore local). Pour autant, dès lors qu’un jeu évolue au moins pour partie indépendamment de ses créateurs, est orienté par les intentions collectives des joueurs, en attendant de s’enrichir d’une intelligence artificielle susceptible d’assurer sa pérennité en cas de risque de sclérose, peut-être peut-on commencer à y voir un début d’autonomie que d’aucun pourrait effectivement assimiler à une forme de conscience ?

Réactions (40)


  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

705 aiment, 123 pas.
Note moyenne : (858 évaluations | 66 critiques)
6,8 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(456 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

910 joliens y jouent, 2375 y ont joué.