Rétrospective 2019 - Quand le dormeur doit se réveiller sur EVE Online

Alors que l'univers du MMORPG spatial EVE Online a connu des tentatives de remise en question par CCP Games de l'ordre établi, les grandes manoeuvres se font encore attendre.

Compétences

Deux évènements ont marqué cette année 2019 sur Eve Online, deux tentatives du studio CCP Games de modifier l'ordre établi. Des flottes PNJ sont ainsi venues bousculer certaines habitudes trop bien ancrées chez les joueurs. Et quand les communications se sont éteintes dans les systèmes 0.0, ce sont bien les règles du jeu qui ont été modifiées pour un temps. Car selon Hilmar Pétursson, EVE Online se sclérose : le patron de CCP Games a donc initié une ère de chaos pour lutter contre les tendances des joueurs à trop ordonner leur monde – le MMO lui serait apparu en rêve pour lui réclamer des évolutions disruptives.

L'ère du chaos est toutefois révolue pour le moment, à moins de refaire surface l'année prochaine sous d'autres formes. Dans tous les cas, le studio se devra de réagir, car les joueurs ont prouvé qu'ils pouvaient tuer l'intérêt d'EVE Online, en s'installant dans le confort plutôt qu'en jouant le jeu de la confrontation. Le réveil d'EVE Online passera à la fois par les développeurs et les joueurs.

L'année écoulée a toutefois eu son lot de nouveautés, notamment du côté des systèmes sécurisés touchés par les invasions triglavians. L'extension Invasion s'est déployée en deux temps au cours de l'année, apportant une nouvelle proposition en terme de contenu PvE aux joueurs. En prolongeant l'expérience des incursions, les développeurs proposent cette fois du contenu plus étoffé s'adressant à une palette plus variée de joueurs. On peut ainsi s'engager dans les invasions triglavians à tout niveau, au sein de flottes plus ou moins importantes.

Toujours un pied vers le futur

Parmi les différents MMORPG, EVE Online se distingue par son évolution technique au fil des années. Les graphismes du jeu sont bien dans l'air du temps, et continuent d'évoluer à l'image des décors des abîmes et des invasions triglavians. Alors que les vaisseaux continuent de bénéficier de ravalements de façade, les astéroïdes explosent depuis cette année avec un style certain quand ils sont épuisés. Sur un autre registre, EVE Online a connu cette année sa première fois sans maintenance journalière, une performance illustrant la volonté des développeurs -- un peu particuliers -- de repousser les limites du jeu.

EVE Aether Wars

L'année 2019 est également celle du passage sur un client 64-bit, avec toujours le DirectX 12 en vue. Mais le travail le plus significatif pour l'avenir est bien le partenariat avec le studio britannique Haedan, toujours en train de rôder son moteur maison utilisant le cloud pour repousser les limites actuelles. L'enjeu pour CCP Games est de disposer d'une technologie lui permettant d'aborder autrement ses batailles d'envergure, certes une vitrine pour EVE Online mais particulièrement laborieuse à vivre pour les joueurs.

La démo technique EVE; Aether Wars a tenté plusieurs fois cette année de battre le record de la bataille spatiale réunissant le plus de joueurs, sans succès. Si des améliorations sont à noter au fil des tests, le gameplay où l'on virevolte avec son vaisseau comme dans certaines bandes-annonces d'EVE Online est encore une lointaine perspective.

La version mobile EVE Echoes est de sortie

75246713_151201072928047_8904461012795654144_o.jpg

Déjà plus concret, le MMO mobile EVE Echoes se présente comme une « adaptation authentique » d’EVE Online. Le partenaire chinois de CCP Games, également exploitant de la version dédiée à l'empire du Milieu, l'éditeur NetEase a su transposer une partie d'EVE Online sur plateformes mobiles. Il est certes dommage que l'expérience ne soit pas partagée, mais il s'agit bien d'une réussite sur le plan technique. Il reste à voir la pérennité du jeu, l'intérêt de l'expérience sandbox reposant avant tout sur les interactions entre les joueurs qui doivent donc rester nombreux. Il reste à voir si EVE Echoes saura retenir les joueurs dans son univers parallèle, en intégrant de nouvelles activités dans la lignée d'EVE Online ou en suivant son propre chemin.

Du côté de CCP Games, l'expérience mobile se résume pour l'instant à l'application EVE Portal, désormais développée en interne. On peut ainsi gérer l'évolution de son personnage à distance, en planifiant l'apprentissage des compétences. Il est également possible de consulter ses messages ou suivre son calendrier pour ne pas passer à coté d'une opération de sa corporation, même si Discord assure déjà l'essentiel. On aura au passage une petite pensée pour EVE: War of Ascension, une production mobile prévue à l'origine pour sortir durant l'année qui se termine.

L'avenir en question

Depuis le départ de son executive producer CCP Seagull en 2018, l'absence de perspective sur le long terme pour EVE Online est aussi notable que préjudiciable. Depuis, l'implication accrue sur EVE Online du CEO de CCP Games Hilmar Pétursson est certes un atout, mais avec ses limites en raison des autres projets du studio islandais. Un MMO d'action encore non dévoilé est en cours de développement à Londres, tandis que Project Nova continue de tirer dans le vide sidéral.

Amarr

Il est toujours inquiétant de constater la dispersion de CCP Games, qui n'a toujours pas su reproduire le succès d'EVE Online. Lors de la conférence Reboot Develop, Hilmar Veigar Pétursson a comparé EVE Online à une ville, et les nouveaux projets de ses studios comme des tentatives de construire une seconde ville dans le même pays. On en oublierait presque que cette fameuse ville perd depuis plusieurs années ses habitants, faute d'ambition ou d'un projet politique clair pour rester sur la même métaphore. Joueur d'EVE Online, je me demande bien pourquoi je voudrais déménager alors que j'habite la plus belle cité du pays des MMO.

Si l'avenir n'est pas encore clair, il reste évident qu'aucune production n'est encore venue détrôner EVE Online. Et c'est pour l'instant ce qui le maintient à flot, en l'absence d'ambitions du studio pour sa production phare. Chaque keynote des évènements communautaires EVE Online World Tour 2019 ont brillé par l'absence de contenus ou de perspectives. Si la caractéristique principale d'EVE Online est de se suffire à lui-même en tant qu'expérience sandbox, il est essentiel de fournir aux joueurs de nouveaux outils et activités pour alimenter la flamme.

Réactions (19)

Afficher sur le forum

  • En chargement...

Que pensez-vous de EVE Online ?

706 aiment, 123 pas.
Note moyenne : (860 évaluations | 66 critiques)
7,0 / 10 - Bien
Evaluation détaillée de EVE Online
(456 évaluations détaillées)

Evaluer ce jeu

910 joliens y jouent, 2377 y ont joué.